Plus d’un million d’hectares de forêts partent en fumée.

Plus d’un million d’hectares de forêts brûlent en Russie. Selon les autorités, il s’agit d’une superficie plus importante que les années précédentes. Chaque été, de gigantesques incendies ravagent de vastes zones forestières en Russie, souvent dans des régions reculées et peu peuplées, mais menaçant parfois des zones habitées. Mais cette fois-ci, les incendies atteignent des niveaux record en termes d’étendue des incendies.

« Il y a désormais plus de 500 incendies de forêt dans le pays, couvrant une superficie de plus d’un million d’hectares », a déclaré le ministre des Situations d’urgence, Alexandre Kourenkov, lors d’une réunion télévisée avec le président Vladimir Poutine. Plus de 6 000 personnes ont été mobilisées pour lutter contre les incendies.

De plus en plus de terres brûlées

Depuis le début de l’année, la Russie a enregistré près de 6 000 foyers d’incendies naturels sur une superficie de plus de 3,5 millions d’hectares. Si le nombre de foyers est en baisse par rapport à 2023, « la superficie des terres brûlées a été multipliée par 1,5 », a ajouté Alexandre Kourenkov.

En Russie, les feux de forêt se déclarent de plus en plus tôt ces dernières années, alimentés par des chaleurs précoces. Selon le ministre de l’Environnement, Alexandre Kozlov, ils ont commencé un mois plus tôt cette année « en raison de vagues de chaleur et d’orages anormaux ». Les zones les plus touchées sont la Sibérie orientale et l’Extrême-Orient, en particulier la Iakoutie, une région peu peuplée qui subit régulièrement des catastrophes climatiques.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Des explosions entendues à Kiev, une alerte aérienne en cours – .
NEXT Qui est Evan Vucci, le photographe derrière le cliché emblématique de Donald Trump ? – .