Un homme tue un serpent avec ses dents après l’avoir mordu.

Un homme tue un serpent avec ses dents après l’avoir mordu.
Un homme tue un serpent avec ses dents après l’avoir mordu.

A Rajouli, dans le nord de l’Inde, un homme a attaqué un reptile qui l’avait attaqué. L’animal est mort et le travailleur a été transporté à l’hôpital, ses jours n’étant plus en danger selon son médecin.

Un acte de vengeance. Dans l’État du Bihar, au nord de l’Inde, Santosh Lohar a tué un serpent avec ses dents après que l’animal l’a attaqué. L’incident s’est produit alors que l’homme de 35 ans prenait une pause sur son lieu de travail, un chantier ferroviaire à Rajouli.

Selon India Today, l’ouvrier aurait réagi en saisissant le reptile – dont l’espèce n’a pas été précisée – avec une barre de fer. Il aurait ensuite mordu l’animal à deux reprises, provoquant sa mort.

Il a été transporté à l’hôpital le plus proche où il a passé la nuit et reçu les soins appropriés. Ses jours ne sont plus en danger selon son médecin.

Comme le souligne la presse locale, cette réaction inattendue serait guidée par une superstition indienne selon laquelle mordre un serpent deux fois renverrait le venin au reptile. « Dans mon village, il existe une croyance selon laquelle lorsqu’un serpent vous attaque, vous devez le mordre deux fois pour neutraliser le venin », a expliqué Santosh Lohar à India Today.

Un plan national

Après l’incident, une foule se serait précipitée à l’hôpital pour entendre le témoignage du jeune homme. En Inde, les morsures de serpents sont prises très au sérieux par les autorités, à tel point que le ministère de la Santé a lancé en mars dernier un plan national visant à réduire de moitié les décès par morsures de serpents d’ici 2030.

Des outils tels qu’un site Internet, des recommandations et une ligne téléphonique ont été mis à disposition des citoyens. En Inde, on estime qu’environ 50 000 personnes perdent la vie après avoir été attaquées par un serpent.

Selon le gouvernement, près de 90 % des morsures de serpents sont causées par les « Big Four », quatre des 300 espèces de serpents du pays considérées comme hautement venimeuses. Il s’agit du hareng indien, du cobra indien, de la vipère de Russell et de la vipère pyramidale.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV En Uruguay, dix personnes âgées meurent dans un incendie à leur domicile.
NEXT Le RN va-t-il rejoindre le nouveau groupe d’extrême droite européen lancé par Viktor Orban ? – .