Le CNT approuve à l’unanimité l’accord de coopération militaire et technique avec la Russie – .

Le CNT approuve à l’unanimité l’accord de coopération militaire et technique avec la Russie – .
Le CNT approuve à l’unanimité l’accord de coopération militaire et technique avec la Russie – .

AA / Bamako / Amarana Maïga

Le Conseil national de transition (CNT) du Mali a ratifié à l’unanimité en séance plénière jeudi soir l’accord de coopération militaire et technique avec la Fédération de Russie signé à Moscou le 25 mars 2023.

Initié par le colonel Sadio Camara, ministre de la Défense et des Anciens Combattants, et validé par le gouvernement en Conseil des ministres en avril 2024, l’accord porte sur l’exploitation, la réparation et la modernisation des armes et matériels de guerre livrés ainsi que l’octroi d’autres services militaires et techniques.

Il s’agit également de la formation de spécialistes pour la mise en œuvre de programmes conjoints dans le domaine de la coopération militaro-technique, y compris la formation de spécialistes militaires dans les écoles russes appropriées.

Défendant cet accord entre Bamako et Moscou, le colonel Sadio Camara a déclaré aux membres du CNT : « Aujourd’hui, nous pouvons être fiers de nous, car nous n’avons plus cette pression de coopérer ou pas. »

Et d’ajouter : « c’est en toute liberté que nous choisissons nos partenaires et c’est selon la vision du chef de l’Etat, à savoir le respect des trois principes qui guident l’action publique au Mali », en allusion au respect de la souveraineté du Mali, au respect de ses choix stratégiques et aux choix des partenaires ainsi qu’à la défense des intérêts du peuple malien.

Le colonel Sadio Camara a en outre déclaré que « l’industrialisation de notre outil de défense ne se fait pas seulement avec la Russie, nous avons un projet presque finalisé, sous peu nous commencerons à produire des munitions ici au Mali et bientôt l’assemblage de véhicules blindés également ».

Outre la coopération militaire, l’accord comprend des volets économiques et humanitaires. En janvier 2024, des sources concordantes ont confirmé que la Russie avait livré 25 000 tonnes de blé et 17 000 tonnes de carburant au Mali pour soutenir la sécurité alimentaire et énergétique, rapporte l’Agence de presse africaine (APA).

Pour rappel, le Mali a également signé des accords militaires avec l’Algérie, le Maroc, le Burkina Faso, l’Afrique du Sud, l’Arabie saoudite et l’Ouganda.

Seule une partie des dépêches que l’Agence Anadolu distribue à ses abonnés via le Système de Diffusion Interne (SDI), est publiée sur le site Web de l’AA, sous une forme résumée. Veuillez nous contacter pour vous abonner.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Vague de chaleur en Croatie et dans d’autres pays européens – .
NEXT Bernie Sanders, figure de la gauche américaine, appelle à maintenir Biden comme candidat – .