Les déclarations humoristiques de Poutine au sommet de l’Organisation de coopération de Shanghai – .

Les déclarations humoristiques de Poutine au sommet de l’Organisation de coopération de Shanghai – .
Les déclarations humoristiques de Poutine au sommet de l’Organisation de coopération de Shanghai – .

Alors que le pôle des États-Unis se désintègre chaque jour un peu plus, l’autre pôle des relations internationales, regroupé autour de la Chine, semble s’épanouir.

L’une des institutions les plus importantes de ce pôle chinois est l’Organisation de coopération de Shanghai (OCS), fondée en 2001. Ses membres se réunissent aujourd’hui au Kazakhstan. L’OCS regroupe officiellement une dizaine de pays, à savoir la Chine, la Russie, l’Iran, la plupart des pays d’Asie centrale et bientôt la Biélorussie.

Plusieurs autres pays ont le statut d’observateur, notamment l’Arabie saoudite, le Qatar et le Cambodge.

Officiellement, l’organisation cherche à lutter contre le séparatisme, l’extrémisme et le terrorisme. Mais ces objectifs sont purement décoratifs. En réalité, pour faire partie de ce triste club, il suffit d’être situé sur le continent asiatique et de préférence d’avoir un régime autoritaire.

Brochette de dictateur

L’organisation rassemble ainsi une belle collection de dictateurs dont les déclarations sur ses objectifs seraient divertissantes si elles n’étaient pas appuyées par de réelles capacités militaires.

Par exemple, Vladimir Poutine, qui est devenu le héros comique, a déclaré plus tôt dans la journée qu’il considérait les talibans afghans comme « des alliés contre le terrorisme ».

Les talibans, apôtres de la lutte contre le terrorisme ? Grand théâtre de l’absurde.

Poutine nous dit également que l’OCS traite tous les États membres de manière égale, contrairement à n’importe quel autre pays du monde.

Alexandre Loukachenko, le président de la Biélorussie, devrait expliquer comment Poutine le traite comme un égal. Ou bien Poutine devrait décrire cette belle égalité entre lui et Xi Jinping.

La Chine au sommet

En fait, toutes les relations au sein de l’OCS sont très hiérarchisées, la Chine étant confortablement installée au sommet de l’organisation.

Contrairement à ce que dit Poutine, le monde n’est pas multipolaire. Il est bipolaire. Avec un pôle plutôt démocratique d’un côté et un pôle plutôt dictatorial de l’autre. Et il n’y a rien de drôle là-dedans.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV les drogues synthétiques suscitent l’inquiétude à Bissau – .
NEXT Ces 21 pays acceptent les cartes d’identité expirées pour voyager, êtes-vous éligible ? – .