Des navires militaires russes arrivent au Venezuela, fidèle allié de Poutine.

Des navires militaires russes arrivent au Venezuela, fidèle allié de Poutine.
Des navires militaires russes arrivent au Venezuela, fidèle allié de Poutine.

Des navires militaires russes au Venezuela, allié de Poutine

Des navires militaires russes doivent rester dans un port vénézuélien pendant plusieurs jours pour « arborer le drapeau et assurer une présence navale dans des zones opérationnelles importantes ».

Publié aujourd’hui à 23h11 Mis à jour il y a 7 minutes

Abonnez-vous maintenant et profitez de la fonction de lecture audio.

BotTalk

Des navires militaires russes de la flotte du Nord ont accosté mardi pour « plusieurs jours » au Venezuela, dont le président Nicolas Maduro est un fidèle allié de Vladimir Poutine.

Le ministère russe de la Défense a indiqué que les navires appartenaient à la Flotte du Nord et qu’ils resteraient dans le pays des Caraïbes pendant « plusieurs jours ». Leur présence dans la région vise à « montrer le drapeau et assurer une présence navale dans des zones opérationnelles importantes », a ajouté le ministère dans un communiqué.

Parmi ces navires figurent l’Amiral Gorshkov, la frégate la plus avancée de la flotte russe, en service depuis 2018, et le pétrolier Akademik Pashin. Les autorités vénézuéliennes n’ont pas encore mentionné la présence de ces navires militaires.

Les États-Unis, qui « dans le cadre de nos (leurs) opérations quotidiennes normales » surveillent de près les navires, y compris russes, dans les eaux internationales, ont estimé que la visite faisait « partie des activités navales habituelles de la Russie » et n’était « pas considérée comme une menace pour les États-Unis », selon un communiqué du commandement sud américain.

Liens étroits

La Russie et le Venezuela entretiennent des liens étroits. Le président vénézuélien Nicolas Maduro, qui brigue un troisième mandat lors de l’élection présidentielle du 28 juillet, a décrit en février son homologue russe Vladimir Poutine comme un « grand frère ». Il a déclaré que la réélection du Kremlin, annoncée récemment, était « de bon augure pour le monde ».

Les navires arrivés au Venezuela avaient déjà fait escale à Cuba mi-juin, accompagnés d’un sous-marin à propulsion nucléaire et d’un remorqueur. Ils se trouvaient donc à environ 150 kilomètres des côtes américaines lors de cette visite chez cet autre allié majeur de la Russie, alors que les tensions entre Washington et Moscou sont à leur comble au sujet du conflit en Ukraine.

Juste avant d’entrer dans le port de La Havane, les navires avaient participé à un « exercice d’utilisation d’armes de missiles de haute précision », selon le ministère russe de la Défense.

Bulletin

“Dernières nouvelles”

Vous souhaitez rester au courant de l’actualité ? « 24 heures » vous propose deux rendez-vous par jour, directement dans votre boîte mail. Ainsi, vous ne manquez rien de ce qui se passe dans votre canton, en Suisse ou dans le monde.

Autres newsletters

Ouvrir une session

AFP

Vous avez trouvé une erreur ? Merci de nous la signaler.

0 commentaire

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Ursula von der Leyen reconduite par les députés européens pour un second mandat – .
NEXT Volodymyr Zelensky invité à une réunion extraordinaire du cabinet vendredi à Londres