Nos meilleures adresses en Albanie, pour une escapade nomade

Nos meilleures adresses en Albanie, pour une escapade nomade
Nos meilleures adresses en Albanie, pour une escapade nomade

SÉLECTION – Aujourd’hui, l’Albanie s’ouvre lentement à la randonnée et aux voyages d’aventure. Que faire, que voir, que lire et où dormir : suivez les conseils de la rédaction.

Pas de visa requis pour les ressortissants français. Une carte d’identité ou un passeport en cours de validité suffit pour entrer sur le territoire albanais. Les intersaisons sont une bonne période pour découvrir le littoral et le sud du pays, évitant ainsi les foules de touristes balnéaires. En revanche, pour randonner dans les Alpes albanaises, mieux vaut privilégier l’été, de juin à octobre lorsqu’il n’y a plus de neige sur les cols.

Découvrez le grand reportage de Figaro Magazine qui raconte l’histoire de l’Albanie entre montagnes spectaculaires, vallées sauvages et cours d’eau indomptés, puis notre sélection de bonnes adresses.

Ou dormir ?

Entre les murs de l’Hôtel Epidamm persiste la majesté des temps anciens : boiseries parfumées au cirage, papier peint à rayures, baignoires rétro sur pattes de lion
BRUNO MAZODIER / Le Figaro

Arté Boutique Hotel
Ce bel immeuble des années 30 construit à l’époque italienne a été entièrement rénové en boutique hôtel. Tirana compte peu d’hébergements de ce type et sa situation très centrale, à proximité de la place Skanderbeg et de l’ancienne résidence d’Enver Hoxha, en fait un lieu de vacances prisé. L’établissement dispose de 14 chambres et suites dans un style Art déco mêlé de moderne, entre 135 et 180 €.
(00.355.684.099.222 ; Artehotel.al).

Hôtel Restaurant Alpet Theth
Lorsqu’en 2008 Fran Berishta a ouvert sa maison d’hôtes dans la maison familiale vieille de 200 ans, il n’imaginait pas un tel succès. L’afflux de touristes, d’abord d’Europe de l’Est, maintenant du monde entier, dans cette pension sur les hauteurs de Theth l’a obligée à construire en 2021 un deuxième bâtiment tout en pierre coiffé d’un toit en bardeaux de pin pour en faire l’un des plus beaux hôtels dans le village. La vue sur la vallée de Theth est tout simplement exceptionnelle. 12 chambres en hôtel à 80 €, 12 chambres en maison d’hôtes à 55 €.
(00.355.694.590.407 ; Instagram).

Hôtel Hochya
Ce petit hôtel 3 étoiles au cœur de Shkodër, la capitale du Nord, est une affaire de famille, les Çoçjas. Tout le monde participe. Le père, Besnik Çoçja, a commencé à travailler dans des restaurants italiens en Allemagne avant de retourner dans sa ville natale pour créer sa propre entreprise. Ouvert il y a 2 ans, l’établissement compte 17 chambres de 60 à 70 € toutes disposées autour d’un joli patio où se prennent repas et petits déjeuners.
(00.355.685.383.781 ; Cocja.com).

Hôtel Épidamn
Que d’histoire pour cette vieille bâtisse du centre de Durrës ! Construit non loin de l’amphithéâtre romain et du palais du roi Zog, il abrita le consulat de France dans les années 1930 et 1940, avant de devenir une banque puis un hôtel au charme suranné il y a 4 ans. Entre ces murs flotte la majesté des temps anciens : boiseries au parfum d’encaustique, papier peint à rayures, baignoires rétro sur pattes de lion… 17 chambres à partir de 85 €.
(00.355.676.611.110 ; Hotelsalbanian.com/hotel-epidamn).

A faire, à voir

Avec Vjosa Explorer, découvrez l’aspect sauvage de la Vjosa lors d’une balade en rafting sur la rivière en amont de Përmet.
BRUNO MAZODIER / Le Figaro

Musée Bunk’Art 2
Au centre de Tirana, un ancien abri antiatomique a été transformé en musée destiné à exposer les atrocités et les absurdités de Sigurimi, la police secrète d’Enver Hoxha. Au fil des 19 salles obscures desservies par deux longs couloirs, on découvre le large éventail des différentes techniques d’écoute, d’investigation et de répression. L’une des pièces montre encore la chaise où les rares étrangers venus dans le pays étaient systématiquement soignés et rasés à leur arrivée avant de recevoir un ensemble de vêtements correspondant à « l’esthétique socialiste ». Entrée : 4,90 €.
(Bunkart.al/2).

Le trek « Sommets des Balkans »
La boucle totalise 192 km répartis à peu près également entre l’Albanie, le Monténégro et le Kosovo. Il emprunte des sentiers transfrontaliers qui passent au pied de sommets majestueux à travers des paysages de haute montagne composés de vallées verdoyantes, de lacs de montagne et de cascades. La majeure partie du parcours se déroule dans les parcs nationaux. Les étapes se déroulent dans des villages isolés. Il faut compter environ un passage de col par jour pour des journées de 15 à 27 km, et un dénivelé cumulé journalier d’environ 2 000 m. Un permis spécial, le Border Crossing Permit, est nécessaire pour faire la boucle à travers les 3 pays et doit être obtenu dans le pays de départ.
(Peaksofthebalkans.com).

Explorateur Vjosa
Pour découvrir l’aspect sauvage de la Vjosa lors d’une descente en radeau en amont de Përmet. Sortie d’une durée d’environ 3 heures, environ 40 €.
(00.355.683.930.797).

Lire

Les romans d’Ismaïl Kadaré, le plus célèbre et le plus prolifique des écrivains albanais, pour vous familiariser avec la beauté sauvage et tragique du pays. Parmi eux, Avril brisé dans Pocket Book, une histoire de vendetta. Ou, L’Albanie, la solitude d’un destin, de Sébastien Vilmot, Éditions France Livres. Comprendre la singularité historique du pays.

Aller

Lufthansa (Lufthansa.com) opère des vols quotidiens de Paris-CDG à Tirana avec escale, environ 200 € l’aller-retour. Comptez environ 4 heures 30 minutes incluant l’escale.

ORGANISEZ VOTRE VOYAGE

Aventure nomade (01.46.33.92.70 ; Nomade-aventure.com).
Le spécialiste du voyage d’aventure, toujours à la recherche de circuits originaux, propose 24 voyages en Albanie, en petits groupes ou sur mesure, dont « L’Albanie du nord au sud », un itinéraire complet des Alpes albanaises aux criques oubliées du Sud. , 15 jours à partir de 1 849 €. Au programme : des randonnées bien sûr, vers Theth, la péninsule de Karaburun ou le canyon de Langarica, mais aussi de la culture avec des visites de villes comme Gjirokastra et de villages.


ÉCOUTER – Camping sauvage, bivouac : où planter sa tente en France et en Europe ?

ÉCOUTEZ NOTRE PODCAST

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Les Barcelonais poursuivent les touristes avec des pistolets à eau.
NEXT Macron demande de « construire une majorité solide » – .