Le Kremlin attend Bardella au tournant

Le Kremlin attend Bardella au tournant
Le Kremlin attend Bardella au tournant

Depuis la dissolution surprise d’Emmanuel Macron, les élites russes déroulent leur discours : la défaite des puissances en place en Europe, et peut-être aussi aux États-Unis, pourrait permettre l’émergence de nouveaux partenaires plus conciliants avec Moscou.


Article réservé aux abonnés




By Benjamin Quenelle

Publié le 20/06/2024 à 19h20
Temps de lecture : 2 minutes

EAu milieu d’une vague de triomphalisme à Moscou, cette déclaration sonne comme un avertissement. « Les Européens doivent comprendre que la victoire russe ne fait aucun doute. Le monde a changé de paradigme ! » Dans les coulisses des élites du Kremlin, cette voix fidèle au président Vladimir Poutine n’hésite pas. Plus de deux ans après le lancement de son « opération militaire spéciale » en Ukraine. Mais surtout juste après les élections européennes, à la veille des législatives françaises et, dans cinq mois, avant la présidentielle américaine. « Nos amis viennent partout ! » », confie en souriant cette même source à Soirée. « Pour sortir de l’impasse actuelle, il faudra des changements de leadership. Chez nous, en Occident… »



Cet article est réservé aux abonnés

Accédez aux informations nationales et internationales vérifiées et décryptées
1€/semaine pendant 4 semaines (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • Accès illimité à tous les articles éditoriaux, fichiers et rapports
  • Le journal en version numérique (PDF)
  • Confort de lecture avec publicité limitée
 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Les scientifiques reviennent après un an dans un bunker martien au Texas – .
NEXT Antilles menacées par l’ouragan Beryl, classé « extrêmement dangereux » : Actualités