Des milliers de manifestants contre le RN dimanche à Lyon

Des milliers de manifestants contre le RN dimanche à Lyon
Des milliers de manifestants contre le RN dimanche à Lyon

Après plusieurs rassemblements organisés tout au long de la semaine, la manifestation de dimanche contre le RN a rassemblé près de 10 000 personnes, dans une ville où la gauche est arrivée largement en tête du vote européen.

«Le RN au pouvoir, adieu liberté». Plusieurs milliers de personnes ont manifesté dimanche à Lyon pour “bloquer l’extrême droite” dans le cadre des mobilisations du week-end. Au lendemain des cortèges qui ont rassemblé 250 000 manifestants dans toute la France selon les autorités (640 000 selon la CGT), et deux jours après un rassemblement de 4 000 à 10 000 personnes devant la mairie, ils étaient 9 600 selon la préfecture ( 15 000 selon la CGT), pour avoir répondu à l’appel.

Des jeunes, des familles et des personnes âgées ont défilé, rassemblés derrière des banderoles syndicales, scandant « Tout le monde déteste Bardella », dans une ville largement dominée par la gauche aux élections européennes. Un cortège qui s’est déroulé dans une ambiance globalement calme et bon enfant, même si quatre individus ont été interpellés pour « port d’armes par destination ». Les policiers ont dû faire usage de gaz lacrymogènes après avoir été visés par des projectiles et des tirs de mortier par des personnes qui s’en prenaient au pré-cortège, a indiqué la préfecture.

« F**k Jordan, sors de là », « le vent souffle, les fascistes tremblent », « Réarmement démocratique », pouvait-on lire sur les panneaux. Des drapeaux de syndicats, de partis politiques et d’associations LGBT ont été brandis tout au long du parcours. Venu avec son épouse Anne-Marie, Christian, 56 ans, jugé “Il est important de montrer que tous les Français ne sont pas d’extrême droite”.

Marianne, 63 ans également, vit au-dessus des travailleurs locaux de l’identité dans le Vieux Lyon et les a beaucoup vus ces derniers jours : “Ils sont totalement décomplexés” elle regrette. Plusieurs vidéos relayées sur Telegram par des comptes présentés comme « nationalistes » montrent une cinquantaine de militants d’extrême droite vêtus de noir déambulant dans les rues du centre-ville en scandant “La rue, la France nous appartient”en réponse à la mobilisation anti-RN.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV elle dérivait en mer depuis 36 heures ! – .
NEXT Antilles menacées par l’ouragan Beryl, classé « extrêmement dangereux » : Actualités