Les frappes israéliennes se poursuivent sur Gaza ; Joe Biden accuse le Hamas d’être le « principal obstacle » à un accord de trêve

Les frappes israéliennes se poursuivent sur Gaza ; Joe Biden accuse le Hamas d’être le « principal obstacle » à un accord de trêve
Les frappes israéliennes se poursuivent sur Gaza ; Joe Biden accuse le Hamas d’être le « principal obstacle » à un accord de trêve

Des responsables palestiniens ont déclaré que les troupes israéliennes avaient tué trois Palestiniens lors d’un raid en Cisjordanie jeudi, l’armée israélienne affirmant avoir «éliminé deux suspects recherchés». Le raid a eu lieu à Qabatiyah, dans le gouvernorat de Jénine, au nord du territoire palestinien occupé par Israël depuis 1967, a indiqué le gouverneur de Jénine, Kamal Abou Al-Roub, rapportant « deux martyrs tombés » pendant l’opération.

Le Croissant-Rouge palestinien a déclaré qu’un troisième Palestinien avait été tué lors du même raid. Le ministère de la Santé de l’Autorité palestinienne basé à Ramallah l’a identifié comme étant Qaïs Zakarneh, 21 ans.

L’armée a également mené une opération dans la ville de Jénine qui fait partie du gouvernorat du même nom, selon un correspondant de l’Agence France-Presse sur place. L’opération menée dans la ville s’inscrit dans le cadre du raid mené à Qabatiyah, a souligné l’armée.

« Lors de l’opération antiterroriste, les soldats israéliens ont encerclé un bâtiment où se trouvaient deux suspects recherchés »a déclaré un communiqué de l’armée. « Les militaires ont échangé des tirs avec les suspects et ont tiré des roquettes en direction de la structure. Les deux suspects ont été éliminés et des armes ont été retrouvées en leur possession. », selon la même source. Un soldat israélien a été légèrement blessé.

La ville et le camp de Jénine, l’un des bastions des factions armées palestiniennes, sont régulièrement la cible de raids israéliens.

La Cisjordanie connaît depuis deux ans une explosion de violences, exacerbées par la guerre à Gaza entre Israël et le Hamas, déclenchée par une attaque sans précédent du mouvement islamiste palestinien contre Israël le 7 octobre. Depuis cette date, au moins 545 Palestiniens ont été tués en Cisjordanie par des soldats ou des colons israéliens, selon les autorités palestiniennes, et au moins 14 Israéliens y ont été tués dans des attaques ou attaques palestiniennes, selon les chiffres officiels israéliens.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

NEXT Antilles menacées par l’ouragan Beryl, classé « extrêmement dangereux » : Actualités