l’épave retrouvée sans aucun survivant

l’épave retrouvée sans aucun survivant
l’épave retrouvée sans aucun survivant

Hakim Mokadem
11/06/2024 à 08:34Mis à jour 11/06/2024 à 14h04

Le vice-président du Malawi, Saulos Chilima, est décédé dans un accident d’avion après la découverte de l’épave de l’avion, mardi 11 juin. La veille, les contrôleurs aériens avaient perdu sa trace peu après le décollage.

Le contact avec l’avion avait été mystérieusement perdu en plein vol. Le vice-président du Malawi, Saulos Chilima, est décédé dans un accident d’avion après la découverte de l’épave de l’avion, mardi 11 juin. La veille, les contrôleurs aériens avaient perdu sa trace peu après le décollage.

L’avion – un bimoteur Dornier 228-202K – a quitté la capitale Lilongwe à 9h17 (heure locale) pour rejoindre la ville de Mzuzu, au nord du Malawi, située à 370 kilomètres de là. Tout cela, après seulement 45 minutes de vol.

Le reste après cette annonce

Mauvais temps et faible visibilité

Mais hélas, l’avion n’a jamais atterri sur le tarmac de l’aéroport de la troisième ville du pays. Le président Lazarus Chakwera a annoncé en direct à la télévision dans la soirée que le contrôle aérien avait perdu toute trace de l’avion pendant le vol.

Le reste après cette annonce

Selon ses explications, les contrôleurs aériens avaient demandé aux pilotes de l’avion de ne pas tenter d’atterrir et de faire demi-tour en raison du mauvais temps et de la faible visibilité. C’est peu de temps après cette demande que l’avion a disparu des écrans de contrôle, indique le journal britannique The Guardian. Avant d’être finalement localisé par les équipes de secours ce mardi après une vaste opération de recherche.

Terrible tragédie »

Aucun des dix passagers n’a survécu, ont indiqué les autorités. Il n’y a pas de mots pour exprimer à quel point c’est bouleversant. »a annoncé le président Lazarus Chakwera dans un discours télévisé parlant d’un terrible tragédie ».

Le reste après cette annonce

Le reste après cette annonce

Marié et père de deux enfants, Saulos Chilima devait assister aux obsèques de l’ancien ministre de la Justice. Vice-président de ce petit pays d’Afrique australe depuis 2014, l’homme de 51 ans avait auparavant dirigé le réseau mobile Airtel Malawi et travaillé au sein du géant agroalimentaire Unilever, selon sa biographie publiée sur le site du gouvernement.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV un individu tire dans une aire de jeux, au moins 9 blessés
NEXT réouverture de l’aéroport international lundi