Guerre en Ukraine | Lula dit à Poutine qu’il est pour les négociations de paix si elles incluent la Russie

Guerre en Ukraine | Lula dit à Poutine qu’il est pour les négociations de paix si elles incluent la Russie
Guerre en Ukraine | Lula dit à Poutine qu’il est pour les négociations de paix si elles incluent la Russie

(Brasilia) Le président brésilien Luiz Inacio Lula da Silva a réitéré lundi qu’il était favorable à des négociations de paix en Ukraine si elles incluaient la Russie, lors d’un entretien téléphonique avec son homologue russe Vladimir Poutine.

“Au sujet de l’Ukraine, le président Lula a réitéré sa défense de négociations de paix impliquant les deux parties au conflit”, a indiqué la présidence brésilienne dans un communiqué, précisant que Lula avait “reçu un appel” de M. Poutine dans la matinée, à au moment où se prépare en Suisse, sans Moscou et à l’initiative de Kiev, une conférence sur la paix en Ukraine qui aura lieu le week-end prochain.

Le président de gauche du Brésil a rappelé que cette position était « conforme » à une déclaration conjointe avec la Chine publiée le 23 mai.

Dans ce texte, les deux pays déclarent « soutenir une conférence internationale de paix qui se tiendrait à un moment approprié, reconnu à la fois par la Russie et l’Ukraine, avec une participation égale de toutes les parties, ainsi qu’une discussion équitable de tous les plans de paix ».

Le président brésilien se rendra cette semaine en Europe pour une réunion de l’Organisation internationale du travail (OIT), jeudi à Genève, avant de participer au sommet du G7 en Italie.

Mais il ne participera pas au sommet sur l’Ukraine qui se tiendra samedi et dimanche à Burgenstok, en Suisse.

La Russie, qui exige que Kiev reconnaisse l’annexion des territoires qu’elle occupe pour négocier, a affirmé à plusieurs reprises qu’organiser un sommet sans sa participation n’a « aucun sens », et a fustigé la « formule de paix » proposée par le président Volodymyr Zelensky, qui prévoit notamment le retrait des troupes russes du territoire ukrainien, des réparations financières et la création d’un tribunal spécial pour juger les responsables russes.

« Notre position est que toute discussion de paix doit impliquer les deux parties. Le modèle du parti unique a déjà été essayé lors de ce conflit, sans résultat”, a déclaré à l’AFP une Source diplomatique brésilienne.

Le président du plus grand pays d’Amérique latine a suscité à plusieurs reprises la controverse en affirmant que la responsabilité du conflit en Ukraine était partagée, tout en condamnant l’invasion russe.

La présidence brésilienne a également indiqué que M. Poutine avait “exprimé sa solidarité avec les victimes des inondations” qui ont dévasté le sud du Brésil, faisant plus de 170 morts.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Une extension du conflit avec Israël inquiète les Libanais… modérément – ​​.
NEXT Antilles menacées par l’ouragan Beryl, classé « extrêmement dangereux » : Actualités