Nikki Haley photographiée en train d’écrire « Terminez-les » sur un obus israélien

Nikki Haley photographiée en train d’écrire « Terminez-les » sur un obus israélien
Nikki Haley photographiée en train d’écrire « Terminez-les » sur un obus israélien

(Washington) L’ancienne candidate républicaine à la présidentielle Nikki Haley a écrit « Achevez-les » sur un obus israélien lors d’un voyage dans le nord d’Israël, près de la frontière libanaise, selon une photo publiée mardi sur X par un député israélien.

Le député Danny Danon, ancien ambassadeur auprès de l’ONU, a accompagné Nikki Haley, également ancienne ambassadrice auprès des Nations Unies, lors de ce déplacement près de la frontière nord avec le Liban.

“‘Achevez-les’, c’est ce qu’a écrit mon ami l’ancien ambassadeur”, a déclaré Danny Danon en légende de la photo montrant l’ancien candidat républicain agenouillé devant un obus, un marqueur à la main et écrivant sur le missile. Les mots « L’Amérique aime Israël » sont également écrits sur la coquille.

M. Haley n’a pas précisé à qui faisait référence le mot « eux », mais M. Danon a indirectement suggéré le Hezbollah libanais.

type="image/webp"> type="image/jpeg">>>

PHOTO DU COMPTE X DE NIKKI HALEY

Nikki Haley a écrit « Achevez-les » sur un obus israélien.

« Israël doit prendre l’initiative et changer la situation. Les habitants de Tyr et de Sidon [villes libanaises] vont évacuer leurs maisons, et les habitants du nord [d’Israël] Je vais rentrer chez moi », a écrit M. Danon, faisant référence aux Israéliens vivant près de la frontière et déplacés par les échanges de tirs presque quotidiens avec le Hezbollah libanais.

La publication de cette photo intervient néanmoins alors qu’un bombardement dimanche par l’armée israélienne sur un camp de personnes déplacées à Rafah a fait 45 morts et suscité une vague d’indignation mondiale.

Notamment aux États-Unis, où les critiques se multiplient à l’égard de la politique du président Joe Biden, qui a offert à Israël un soutien quasi inconditionnel, tout en critiquant occasionnellement la manière dont l’armée israélienne mène ses opérations à Gaza.

La Maison Blanche a déclaré qu’elle ne voyait toujours pas d’« opération terrestre majeure » contre Rafah dans le sud de Gaza et qu’il n’y aurait donc « aucun changement dans la politique américaine » de soutien à Israël.

L’armée israélienne s’est engagée à anéantir le Hamas et a lancé une offensive qui a fait au moins 36 096 morts, pour la plupart des civils, selon les données du ministère de la Santé de l’administration du Hamas, en réponse à l’attaque. En octobre, des commandos du mouvement islamiste palestinien se sont infiltrés depuis la bande de Gaza, entraînant la mort de plus de 1.189 personnes, en majorité des civils, selon un nouveau comptage réalisé mardi par l’AFP à partir des derniers chiffres officiels disponibles.

Nikki Haley, 52 ans, a quitté la course à la Maison Blanche en mars après une nette défaite face à Donald Trump lors des primaires républicaines. Malgré ses critiques parfois virulentes à l’égard du milliardaire, elle a déclaré la semaine dernière qu’elle voterait en novembre pour l’ancien président.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Elections législatives anticipées en France : notre suivi
NEXT L’OTAN montre ses muscles face à la Russie et assure disposer de 300 000 soldats