Au Brésil, la déforestation du Cerrado dépasse pour la première fois celle de l’Amazonie

Au Brésil, la déforestation du Cerrado dépasse pour la première fois celle de l’Amazonie
Au Brésil, la déforestation du Cerrado dépasse pour la première fois celle de l’Amazonie
Lire aussi : Forêt amazonienne : un possible « point de rupture » d’ici 2050

Déforestations illégales

Pour Tasso Azevedo, coordinateur de MapBiomas, « le visage de la déforestation change et se concentre dans les biomes dominés par les savanes et les prairies, tandis qu’il diminue dans les zones de jungle ». Selon lui, « 97 % de la déforestation dans le pays est due à l’expansion agricole ». Plus de 93 % des destructions « présentent au moins un indice d’illégalité » ou d’irrégularité, selon les données de l’Amazon Environmental Research Institute.

Le rapport MapBiomas est une mauvaise nouvelle pour le président de gauche Luiz Inacio Lula da Silva, qui se présente comme un champion de la lutte contre le changement climatique. Après la vaste déforestation illégale constatée sous le mandat de son prédécesseur, il s’est engagé à éradiquer le phénomène d’ici 2030.

La destruction de la végétation indigène dans cet immense pays a des conséquences de plus en plus évidentes, comme les inondations historiques qui ont frappé l’État du Rio Grande do Sul au début du mois. Ils ont fait au moins 170 morts et contraint environ 600 000 personnes à quitter leurs foyers.

Lire aussi : Vu du ciel, les indigènes sont les plus grands protecteurs de l’Amazonie
 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Inondations, neige et canicule attendues
NEXT le traumatisme des Yézidis survivants photographiés par Michel Slomka