Carlo Acutis, le « cyber-apôtre » qui deviendra le premier influenceur millénaire

Carlo Acutis, le « cyber-apôtre » qui deviendra le premier influenceur millénaire
Carlo Acutis, le « cyber-apôtre » qui deviendra le premier influenceur millénaire

Temps de lecture : 2 minutes – Repéré sur BBC News

Qui a dit que l’Église catholique ne savait pas se renouveler ? Un adolescent italien de Londres décédé d’une leucémie en 2006 pourrait devenir le premier saint de la génération millénaire (1981-1996). Cela fait suite à la validation par le pape François d’un deuxième miracle qui lui est attribué (le minimum requis pour être sanctifié) : la guérison d’un étudiant costaricain victime d’un grave traumatisme crânien à Florence en 2022. La date de sa canonisation n’est pas encore connue.

De son vivant, Carlo Acutis a mis ses connaissances informatiques au service de l’Église, comme le rappelle la BBC. En plus des sites Internet de son école et de sa paroisse, il en avait développé un répertoriant les miracles eucharistiques (liés à une hostie consacrée, ou dans de rares cas au vin consacré, qui se transforme respectivement en chair ou en sang). Traduit aujourd’hui en plusieurs langues, il sert de base à une exposition sur le sujet qui fait le tour du monde.

En 2007, sa dépouille a été transportée à l’église d’Assise, en Italie. Depuis, deux miracles lui ont été attribués. En 2010, un garçon brésilien souffrant d’une grave déformation du pancréas a vu son pancréas revenir à la normale après que ses proches aient prié Carlo. Une fois l’authenticité du miracle reconnue par le pape François en février 2020, la béatification du jeune homme a eu lieu en octobre de la même année.

Le visage moderne de l’Église

Le culte de Carlo Acutis prend rapidement son essor. Entre octobre 2020 et 2021, environ 117 000 personnes sont venues lui rendre hommage sur sa tombe. La messe au cours de laquelle il a été proclamé bienheureux a attiré plus de 3 000 personnes, sans compter le public en ligne. L’exposition temporaire de son corps à cette occasion ayant rencontré un grand succès, elle a été rendue permanente en juin 2022 dans la basilique Saint-François d’Assise.

Canonisé, le jeune homme deviendra le premier saint de l’histoire à avoir vécu au XXIe siècle. Jusqu’alors, le record de modernité était détenu par sainte Marie de l’Immaculée de la Croix, une Espagnole décédée en 1998 à l’âge de 72 ans. De tous les modèles évangéliques, un seul a pu voir les années 2000 : la bienheureuse Maria Laura. Mainetti, une religieuse italienne de 71 ans, tuée par trois jeunes satanistes en juin 2000.

L’importance du culte d’Acutis dépasse toute possibilité, “Pour la première fois dans l’histoire, [de voir] un homme béni vêtu d’un jean, de baskets et d’un sweat-shirt”, comme l’a déclaré l’évêque d’Assise en 2020. En effet, sa canonisation serait une aubaine pour une Église en mal de renouveau. Entre scandales de pédophilie, retard similaire sur certaines questions de société et figures religieuses vieillissantes, un saint né dans les années 1990 pourrait être l’occasion de prouver que l’institution a sa place au XXIe siècle. De quoi mériter le titre d’« influenceur de Dieu » pour le futur saint patron des internautes.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV à l’approche des élections législatives anticipées, la France revisite à sa manière la série Game of Thrones
NEXT 6 candidats affrontent l’actuel président Mohamed Ould Ghazouani