Privé de téléphone, un adolescent tue ses parents et sa sœur

Privé de téléphone, un adolescent tue ses parents et sa sœur
Privé de téléphone, un adolescent tue ses parents et sa sœur

Le mineur, ici repéré par une caméra urbaine, a tué vendredi 17 mai son père, sa mère et sa sœur. Il a été interpellé lundi.

YouTube/CNN Brésil/Capture d’écran

Un adolescent brésilien a tué ses parents et sa sœur au domicile familial après avoir été privé de son téléphone, selon les détails de l’enquête dévoilés mercredi.

Ce triple homicide qui a choqué le Brésil a eu lieu vendredi, dans la capitale économique Sao Paulo (sud-est), mais n’a été révélé que lundi, lorsque le jeune de 16 ans a contacté la police pour dire qu’il avait tué trois membres de son groupe. famille par des coups de feu.

Il se présente à la police

“La police a été appelée par l’adolescent lui-même, qui a avoué le crime”, a expliqué le Secrétariat de sécurité de Sao Paulo dans un communiqué.

“Il a révélé avoir utilisé vendredi l’arme de service de son père, policier municipal de 57 ans, pour le tuer, ainsi que de sa sœur de 16 ans et de sa mère de 50 ans”, » dit ce communiqué.

Le commissaire chargé de l’enquête, Roberto Afonso, a expliqué mercredi lors d’un entretien à la chaîne de télévision locale TV Record que l’adolescent s’était senti « très frustré » après avoir été privé de son téléphone portable par ses parents. après une dispute.

Dans le dos de son père adoptif

L’histoire est particulièrement glaçante : le mineur, adopté, décide alors de prendre l’arme de service de son père, policier municipal, pour lui tirer une balle dans le dos, le tuant sur le coup.

Il est ensuite monté à l’étage et a tiré une balle dans le visage de sa sœur. L’adolescent a ensuite attendu plusieurs heures le retour de sa mère, qu’il a tuée avec la même arme.

“Nous devons comprendre s’il s’agit d’une frustration liée à une sorte de désordre”, a déclaré le commissaire, émettant également l’hypothèse qu’un “tiers” pourrait, d’une manière ou d’une autre, être impliqué dans cette affaire.

Trois jours avec les cadavres

Selon les enquêteurs, l’adolescent est resté au domicile familial avec les trois corps pendant trois jours, jusqu’à son arrestation lundi, après avoir contacté les autorités.

Pendant ce temps, il allait dans une salle de sport et faisait ses courses dans une boulangerie. Il a déclaré à la police qu’il avait poignardé le corps de sa mère « avec rage » samedi, au lendemain du triple homicide.

« Attitude froide »

Selon le commissaire, l’adolescent a eu une « attitude froide » lors du reportage des faits.

Il a été placé dans une institution pour mineurs, l’âge pénal étant fixé à 18 ans au Brésil. En raison de son âge, il ne peut être accusé de crimes, mais il répondra des « délits » d’homicide et de fémicide, de port illégal d’arme à feu et d’atteinte à l’intégrité d’un cadavre.

(AFP)

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

NEXT Épave d’un avion militaire transportant le vice-président Saulos Chilima retrouvée, aucun survivant