Le porte-conteneurs renfloué et remorqué

Le porte-conteneurs renfloué et remorqué
Le porte-conteneurs renfloué et remorqué

Le porte-conteneurs a finalement été renfloué et remorqué jusqu’au port

Publié aujourd’hui à 10h52

Le porte-conteneurs qui a heurté et effondré le pont principal du port américain de Baltimore a été renfloué lundi et remorqué jusqu’à un chantier naval voisin.

L’opération, près de deux mois après l’accident qui a causé la mort de six ouvriers travaillant sur la structure, s’est déroulée à marée haute et devrait faciliter la reprise du trafic maritime dans le port.

Au moins cinq remorqueurs ont participé à la manœuvre, qui a débuté dimanche et a duré une vingtaine d’heures, selon un photographe de l’AFP sur place, leur tâche consistant à déplacer le navire de 300 mètres de long sur une distance d’environ 4 kilomètres.

À ce stade, vous trouverez du contenu externe supplémentaire. Si vous acceptez que des cookies soient placés par des fournisseurs externes et que des données personnelles leur soient ainsi transmises, vous devez autoriser tous les cookies et afficher directement le contenu externe.

Autorise les cookiesPlus d’informations

Le 26 mars, le porte-conteneurs « Dali », battant pavillon singapourien, a subi plusieurs avaries électriques et s’est écrasé sur le pont routier de Francis Scott Key, qui s’est effondré comme un château de cartes.

Six ouvriers qui effectuaient des travaux de réparation sur le tablier du pont, tous immigrants latino-américains, ont été tués. Depuis, le Dali bloque encore partiellement le chenal d’accès à cet important port de commerce de la côte est des Etats-Unis.

Les membres de l’équipage du « Dali » – en majorité de nationalité indienne – n’ont pas été autorisés à quitter le navire depuis l’accident mais le seront maintenant que le bateau est amarré à Baltimore.

La proue du porte-conteneurs reste encombrée de poutres métalliques et d’énormes blocs de ciment qui formaient un pilier de pont.

À ce stade, vous trouverez du contenu externe supplémentaire. Si vous acceptez que des cookies soient placés par des fournisseurs externes et que des données personnelles leur soient ainsi transmises, vous devez autoriser tous les cookies et afficher directement le contenu externe.

Autorise les cookiesPlus d’informations

De même, le nettoyage des débris de la structure n’est pas terminé dans le canal, où le trafic maritime en eau profonde ne sera rétabli que la semaine prochaine. Cependant, un canal temporaire permet le passage de la navigation.

La police fédérale américaine a ouvert une enquête pénale sur cet accident.

Bulletin

“Dernières nouvelles”

Voulez-vous rester au courant de l’actualité? La Tribune de Genève vous propose deux rendez-vous par jour, directement dans votre boîte email. Ainsi, vous ne manquez rien de ce qui se passe dans votre canton, en Suisse ou dans le monde.

Ouvrir une session

AFP

Avez-vous trouvé une erreur ? Merci de nous le signaler.

0 commentaire

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV après El Niño, La Niña arrive avec des cyclones et des pluies torrentielles
NEXT Candidat généré par l’IA sur le bulletin de vote