Avec la conquête de Bilogorivka, les Russes contrôlent la quasi-totalité de Lougansk

Avec la conquête de Bilogorivka, les Russes contrôlent la quasi-totalité de Lougansk
Avec la conquête de Bilogorivka, les Russes contrôlent la quasi-totalité de Lougansk

La Russie a annoncé lundi la conquête du village de Bilogorivka, l’un des derniers à lui échapper dans la région ukrainienne de Lougansk, dont Moscou revendique l’annexion. “À la suite des opérations militaires, les unités du groupe de troupes du Sud ont complètement libéré la colonie de Bilogorivka dans la République populaire de Louhansk et ont occupé des positions plus favorables”, a déclaré le ministère russe de la Défense dans un communiqué.

Outre la Crimée annexée en 2014, Moscou revendique l’annexion de quatre autres régions de l’Ukraine. Lougansk est la seule région que les Russes contrôlent presque entièrement.

L’Ukraine, manquant d’hommes et de munitions, est sous pression sur une très grande partie du front, la Russie ayant lancé le 10 mai une nouvelle offensive depuis le nord, tout en continuant de multiplier les attaques à l’Est. Le président ukrainien Volodymyr Zelensky a déclaré vendredi qu’il craignait que cette attaque ne soit la « première vague » d’une offensive beaucoup plus large.

Deux civils sont morts dans des bombardements

Outre ses attaques terrestres, la Russie poursuit ses bombardements quotidiens contre les villes ukrainiennes. Un homme a été tué lundi à Kherson, capitale de la région éponyme du sud de l’Ukraine dont le Kremlin revendique l’annexion. Dans la région de Zaporizhia, un autre homme est mort après une attaque contre un village.

L’armée de l’air ukrainienne a également indiqué lundi avoir abattu vingt-neuf drones lancés par la Russie lors d’une nouvelle attaque nocturne.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV la moitié des militants LR approuvent « l’alliance » avec le RN annoncée par Ciotti
NEXT cette mère vit un cauchemar, ses locataires Airbnb refusent de partir