Breaking news

Saisie par l’Afrique du Sud, la Cour internationale de Justice se penche sur l’opération israélienne à Rafah

Saisie par l’Afrique du Sud, la Cour internationale de Justice se penche sur l’opération israélienne à Rafah
Saisie par l’Afrique du Sud, la Cour internationale de Justice se penche sur l’opération israélienne à Rafah

La Cour internationale de Justice de La Haye tient des audiences d’urgence à la demande de l’Afrique du Sud, qui réclame de nouvelles ordonnances concernant la guerre à Gaza afin de mettre fin aux combats à Rafah. Pretoria demande à la CIJ d’ordonner à Jérusalem de « cesser immédiatement son offensive militaire dans le gouvernorat de Rafah » et de prendre « toutes les mesures efficaces pour garantir et faciliter l’accès de l’aide humanitaire », selon l’appel déposé cette semaine dernière. La première audience de ce jeudi est consacrée à la présentation des arguments de l’Afrique du Sud, tandis qu’une seconde, vendredi, sera consacrée à la défense d’Israël.

Lors de cette première audience, l’un des avocats de Pretoria a cité Betsalel Smotrich pour étayer l’argument selon lequel l’incursion terrestre sur Rafah viserait à achever la destruction de la bande de Gaza. “L’opération à Rafah est la dernière étape du plan de démolition de Gaza”, a déclaré l’avocat citant le ministre israélien.

Pretoria a intenté une action en justice fin décembre, accusant Israël d’avoir perpétré un « génocide » à Gaza. En réponse, la CIJ a ordonné à l’État juif de s’abstenir de tout acte susceptible de relever de la Convention des Nations Unies sur le génocide – adoptée après l’extermination de six millions de Juifs pendant la Seconde Guerre mondiale – et de veiller à ce que ses troupes ne commettent pas d’actes génocidaires contre les Palestiniens et permettre l’accès de l’aide humanitaire à la bande de Gaza.

Israël a lancé le 7 mai une incursion terrestre dans la ville de Rafah, à l’extrême sud de la bande de Gaza, dans le but de vaincre les quatre derniers bataillons du Hamas et de détruire les nombreux tunnels de contrebande dans la région. À la suite de ces opérations, le terminal de Rafah, par lequel transitait la majeure partie de l’aide humanitaire, a été fermé par Tsahal.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Deux morts et trois disparus sur le mont Everest en moins d’une semaine
NEXT Une tempête solaire « extrême » frappe la Terre et pourrait perturber les réseaux électriques