licenciement confirmé pour les gendarmes

licenciement confirmé pour les gendarmes
licenciement confirmé pour les gendarmes

Le non-lieu est confirmé en appel pour les gendarmes

Publié aujourd’hui à 14h00

La cour d’appel de Paris a confirmé jeudi le non-lieu contesté par la famille d’Adama Traoré, décédé en juillet 2016 après son interpellation, prononcé en août 2023 en faveur des gendarmes qui l’ont interpellé, a appris l’AFP auprès des avocats des parties.

Cette décision “déshonore l’institution judiciaire”, a immédiatement commenté Me Yassine Bouzrou, qui défend la famille de la victime dans cette affaire devenue emblématique des accusations de violences et de racisme portées contre les policiers, dans un communiqué.

La famille d’Adama Traoré va se pourvoir en cassation contre la confirmation jeudi en appel du non-lieu dont ont bénéficié les militaires, a annoncé son avocat, Yassine Bouzrou.

“Cette affaire est loin d’être terminée car cette misérable décision fera l’objet d’un pourvoi en cassation et la France sera condamnée par la Cour européenne des droits de l’homme”, a indiqué Me Bouzrou dans cette affaire emblématique d’accusations de racisme et de violences visant les police.

Bulletin

“Dernières nouvelles”

Voulez-vous rester au courant de l’actualité? La Tribune de Genève vous propose deux rendez-vous par jour, directement dans votre boîte email. Ainsi, vous ne manquez rien de ce qui se passe dans votre canton, en Suisse ou dans le monde.

Ouvrir une session

AFP

Avez-vous trouvé une erreur ? Merci de nous le signaler.

0 commentaire

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Cour suprême des États-Unis | Nouvelle polémique pour le juge Alito autour d’un drapeau trumpiste
NEXT Hayer, sous la pression de Glucksmann, réagit à ses alliés de connivence avec l’extrême droite