Le Hezbollah affirme avoir tiré « plus de soixante roquettes » sur des positions militaires israéliennes

Le Hezbollah affirme avoir tiré « plus de soixante roquettes » sur des positions militaires israéliennes
Le Hezbollah affirme avoir tiré « plus de soixante roquettes » sur des positions militaires israéliennes

Trois personnes ont été tuées par l’armée israélienne dans le nord de la Cisjordanie, ont annoncé jeudi les autorités palestiniennes. « Trois martyrs abattus par les forces d’occupation à Tulkarem », a communiqué le ministère de la Santé. Les trois personnes étaient âgées d’une vingtaine d’années, selon la même Source.

Selon l’agence de presse palestinienne WAFA, les trois jeunes Palestiniens ont été tués lors d’un raid de l’armée israélienne qui a également fait plusieurs blessés.

La Cisjordanie est depuis deux ans le théâtre d’une flambée de violences, encore exacerbées par l’attaque meurtrière menée sur Gaza par le Hamas le 7 octobre.

Le 4 mai, près de Tulkarem, l’armée israélienne a affirmé avoir tué cinq Palestiniens, après douze heures de siège d’un village au cours desquelles un soldat israélien a été blessé. Les Brigades Ezzedine Al-Qassam, la branche armée du Hamas, ont fait état de trois combattants tués, dont leur chef, à Tulkarem.

En incluant ces trois décès supplémentaires, au moins 502 Palestiniens ont depuis été tués par les forces israéliennes ou les colons en Cisjordanie. Durant la même période, au moins vingt personnes ont été tuées côté israélien par des Palestiniens en Cisjordanie et en Israël.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Le Pentagone accuse la Russie de déployer une arme spatiale à proximité d’un satellite américain
NEXT Guerre en Ukraine | Washington appelle ses alliés à donner des systèmes Patriot à l’Ukraine