Une attaque au couteau fait six blessés en Suisse, dont une femme enceinte

Une attaque au couteau fait six blessés en Suisse, dont une femme enceinte
Descriptive text here

Un homme armé a attaqué plusieurs passants avec un couteau mercredi après-midi à Zofingue, dans le nord de la Suisse, avant d’être arrêté. Six personnes ont été blessées, certaines grièvement. Une femme enceinte figurerait parmi les blessés, annonce un journal local.

Environ six heures après l’alerte et plusieurs heures après l’arrestation de l’agresseur, la police n’avait toujours donné aucune indication sur son identité ni sur ses motivations. Dans un message sur le réseau social X, la police cantonale a précisé que certains blessés ont subi de graves coupures.

Vers 16 heures, l’homme s’en est d’abord attaqué à un passant à la gare de cette ville de 12’000 habitants, située à une soixantaine de kilomètres au sud de Bâle et à la même distance à l’ouest de Zurich. Il a ensuite marché et attaqué plusieurs autres personnes, apparemment au hasard, avant de se retirer dans une maison, selon le communiqué.

Au bout d’environ deux heures, et après avoir été contacté par une équipe spécialisée, l’homme a été arrêté par la police. Blessé, il a été transporté à l’hôpital, a indiqué le porte-parole de la police cantonale Bernhard Graser.

Il a clarifié quotidiennement Zofinger Tagblattque l’agresseur s’était lui-même infligé les blessures.

Une femme enceinte blessée « se porte bien »

Le quotidien régional Journal d’Argovie relaie le témoignage d’une lectrice dont la femme enceinte aurait été agressée par l’inconnu “avec un objet métallique”. Épouse « a été blessé au visage et souffre d’un gonflement mais se porte bien compte tenu des circonstances », a déclaré le mari au journal. Elle a été transportée à l’hôpital cantonal d’Aarau, à une vingtaine de kilomètres de Zofingen.

La police a lancé un appel à témoins et a demandé à la population de leur envoyer des vidéos et des photos pour les besoins de l’enquête.

Un important dispositif répressif déployé

Images diffusées par le journal Argauer Zeitung montrent un large déploiement de la police et des services d’urgence. On peut notamment voir des policiers casqués et harnachés de gilets pare-balles prendre du matériel dans un 4X4 noir, pistolets à la ceinture.

D’autres policiers portant également des casques et des gilets pare-balles sortent d’un véhicule arrivé en trombe, armés de fusils d’assaut. On voit également plusieurs ambulances et un hélicoptère. Pour que ces derniers puissent débarquer, le club de football local, le SC Zofingen, a été contraint d’annuler ses entraînements afin de libérer le terrain, précise le quotidien.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Les Haïtiens pourraient devenir Béninois… – .
NEXT médecins optimistes, suspects devant le tribunal