Afrique australe : l’OMS annonce la fin de l’épidémie de polio

Afrique australe : l’OMS annonce la fin de l’épidémie de polio
Descriptive text here

Le dernier cas de poliovirus sauvage de type 1 (PVS1) a été enregistré dans la province de Tete, au Mozambique, en août 2022.

L’annonce officielle de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) marque la fin de l’épidémie de polio en Afrique australe, une étape historique dans la lutte mondiale contre cette maladie dévastatrice.

Le Bureau régional de l’OMS pour l’Afrique a confirmé la nouvelle après une série d’évaluations minutieuses menées par une équipe indépendante de surveillance des épidémies de poliomyélite (OBRA) déployée au Malawi et au Mozambique.

Au total, neuf cas de poliovirus sauvage de type 1 (PVS1), associé à une souche pakistanaise, ont été détectés au Mozambique et dans le pays voisin du Malawi, où l’épidémie a été identifiée pour la première fois en février 2022.

Le dernier cas de PVS1 a été enregistré dans la province de Tete, au Mozambique, en août 2022, selon les informations de Matshidiso Moeti, directrice régionale de l’OMS pour l’Afrique.

Mme Moeti a souligné que les évaluations de l’OBRA n’ont révélé aucun signe de transmission de la polio sauvage, saluant les efforts conjoints pour parvenir à cet objectif.

Elle a rendu hommage aux gouvernements des cinq pays d’Afrique australe pour leur collaboration avec l’OMS dans la lutte contre la propagation de la maladie, ainsi que pour l’engagement des agents de santé et des partenaires locaux.

Cette initiative a permis de vacciner à ce jour plus de 50 millions d’enfants, dans les cinq pays concernés : Malawi, Mozambique, Tanzanie, Zambie et Zimbabwe.

Les actions entreprises comprenaient des enquêtes approfondies sur le terrain, des campagnes de vaccination supplémentaires et une forte participation communautaire, dirigées par les ministères de la santé et des partenaires tels que l’UNICEF.

Etleva Kadilli, directrice régionale de l’UNICEF pour l’Afrique orientale et australe, a attribué le succès de cette intervention à la synchronisation et à la coordination des plans de vaccination entre les cinq pays, soulignant leur importance cruciale dans l’identification et la protection de tous les enfants, en particulier dans les zones frontalières, pour prévenir la risque de paralysie due au virus.

M. Kadilli a également souligné que la fin de l’épidémie était le résultat d’une détermination sans faille et d’une étroite collaboration entre les gouvernements du Mozambique, du Malawi et de leurs voisins, ainsi qu’entre tous les partenaires et agents de santé impliqués.

JN/fss/ac/APA

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Certaines entreprises occidentales restent en Russie contre leur gré – rts.ch
NEXT Le Premier ministre slovaque Robert Fico blessé par balle