la pression internationale augmente sur Israël

la pression internationale augmente sur Israël
la pression internationale augmente sur Israël

Alors que des milliers de Palestiniens sont contraints de fuir vers le sud de la bande de Gaza, la pression de l’Égypte et des États-Unis sur Israël s’accentue.

Des milliers de Palestiniens sont à nouveau contraints de se déplacer vers la bande de Gaza pour fuir les attaques de l’armée israélienne

L’exode des Palestiniens s’est encore accéléré ce dimanche avec l’avancée des FDI dans la ville de Rafah. L’armée israélienne a demandé à la population prise dans les zones de combats de se déplacer vers le sud de l’enclave vers les camps de réfugiés prévus à cet effet.

L’ONU a averti qu’une invasion à grande échelle de Rafah paralyserait davantage les opérations humanitaires et entraînerait une augmentation du nombre de morts parmi les civils.

Selon l’URNWA, plus de 360 ​​000 Palestiniens ont été déplacés en une semaine depuis la menace d’une invasion majeure à Rafah. Des chiffres confirmés par l’armée israélienne.

Pressions de l’Égypte et des États-Unis sur le gouvernement Netanyahu

Pendant ce temps, l’Egypte voisine a émis sa plus forte objection à l’offensive israélienne, déclarant son intention de se joindre formellement au cas de l’Afrique du Sud devant la Cour internationale de Justice, alléguant qu’Israël commet des actes de génocide à Gaza, une accusation qu’Israël rejette.

Du côté de Washington, le secrétaire d’État américain Antony Blinken a émis dimanche certaines des critiques publiques les plus virulentes jamais formulées par l’administration Biden à l’égard du comportement d’Israël dans la guerre à Gaza.

Il a fait écho à un rapport indiquant que l’utilisation par Israël d’armes fournies par les États-Unis violait probablement le droit humanitaire international.

Au cours de la semaine, Washington avait menacé de suspendre la livraison de certaines catégories d’armes à Israël, notamment les bombes MK-84, ainsi que les systèmes de guidage, si Israël lançait une offensive majeure à Rafah.

Enfin en Israël c’était le jour du Souvenir ce dimanche. Les familles des otages du Hamas se sont jointes à une grande partie de la population et ont rendu hommage aux soldats tombés pour défendre le pays et aux victimes israéliennes du terrorisme.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Tchad : Mamahat Déby, l’ancien chef de la junte élu président, a prêté serment
NEXT «Sous la présidence Raïssi, la politique étrangère et de sécurité iranienne s’est affirmée par l’agressivité»