En Russie, Vladimir Poutine limoge Sergueï Choïgu, le ministre britannique de la Défense pense savoir pourquoi

En Russie, Vladimir Poutine limoge Sergueï Choïgu, le ministre britannique de la Défense pense savoir pourquoi
Descriptive text here
>>>>
ALEXANDRE NÉMENOV / AFP En Russie, Vladimir Poutine a limogé Sergueï Choïgu (ici lors d’un défilé militaire le 9 mai 2024 à Moscou), le ministre britannique de la Défense croit savoir pourquoi

ALEXANDRE NÉMENOV / AFP

En Russie, Vladimir Poutine a limogé Sergueï Choïgu (ici lors d’un défilé militaire le 9 mai 2024 à Moscou), le ministre britannique de la Défense croit savoir pourquoi

INTERNATIONAL – Un commentaire clair suite à un départ surprise. L’emblématique ministre russe de la Défense, Sergueï Choïgou, a été limogé par Vladimir Poutine ce dimanche 12 mai au soir, lors d’un remaniement surprise. Ce choix stratégique de la Russie intervient après plus de deux ans de conflit en Ukraine, et plus précisément au moment même où l’armée russe avance dans la région de Kharkiv, quelques jours après y avoir lancé un assaut terrestre.

Sergueï Choïgou est remplacé par Andreï Beloussov, et devient secrétaire du Conseil de sécurité. « Sergueï Choïgu continuera à travailler dans ce domaine qu’il connaît bien, qu’il connaît très bien de l’intérieur, avec ses collègues et ses partenaires de son ancien lieu de travail »a précisé le porte-parole de la présidence russe, Dmitri Peskov, cité par les agences russes.

Vu de l’étranger, ce départ précipité de Sergueï Choïgou d’un poste qu’il occupait depuis douze ans apparaît moins fluide que ce que prétend le Kremlin. Sur son compte Twitter, le ministre britannique de la Défense, Grant Shapps, a accusé Sergueï Choïgu d’être responsable de « plus de 355 000 victimes »morts et blessés », parmi ses propres soldats » dans la guerre en Ukraine. Le remplacer, c’est donc faire le point sur ce bilan, estime son désormais ex-homologue.

La lecture de ce contenu peut entraîner le dépôt de cookies par l’opérateur tiers qui l’héberge. Compte tenu des choix que vous avez exprimés concernant le dépôt de cookies, nous avons bloqué l’affichage de ce contenu. Si vous souhaitez y accéder, vous devez accepter la catégorie de cookies « Contenu tiers » en cliquant sur le bouton ci-dessous.

Lire la vidéo

Malgré une série de revers humiliants pour les troupes russes en Ukraine en 2022, après la première offensive du 24 février de la même année, Vladimir Poutine a maintenu sa confiance en Sergueï Choïgou, malgré les critiques d’une partie de l’aile militaire de l’armée. Ce fut notamment le cas après la révolte avortée en juin 2023 des combattants du groupe paramilitaire de Wagner, dirigé par Evgueni Prigojine, qui avait fait vaciller le pouvoir.

« Une autre marionnette de Poutine »

« Moscou a besoin d’un ministre de la Défense capable… d’arrêter l’invasion, mais tout ce qu’elle obtiendra, c’est une autre marionnette de Poutine », a commenté le ministre britannique de la Défense, Grant Shapps. Celui qui succède à Serguei Choïhou, Andreï Beloussov, a une formation d’économiste, mais pas de formation militaire.

A 65 ans, il a été premier vice-président du dernier gouvernement depuis 2020 et l’un des principaux conseillers économiques de Vladimir Poutine ces dernières années, ayant même brièvement occupé le poste de ministre du Développement économique entre mai 2012 et juin 2013.

Le porte-parole de la présidence russe, Dmitri Pesko, a justifié la décision de Vladimir Poutine par une nécessité venue directement du front, après plus de deux ans de combats en Ukraine et sans issue claire au conflit. « Aujourd’hui, sur le champ de bataille, celui qui gagne est celui qui est le plus ouvert à l’innovation »il a dit.

Voir aussi sur Le HuffPost :

La lecture de ce contenu peut entraîner le dépôt de cookies par l’opérateur tiers qui l’héberge. Compte tenu des choix que vous avez exprimés concernant le dépôt de cookies, nous avons bloqué l’affichage de ce contenu. Si vous souhaitez y accéder, vous devez accepter la catégorie de cookies « Contenu tiers » en cliquant sur le bouton ci-dessous.

Lire la vidéo

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV l’opposant Charles Blé Goudé se dit « prêt à gouverner »
NEXT Les universités vont-elles rompre leurs liens avec Israël ? – .