la peur a définitivement changé de camp

la peur a définitivement changé de camp
la peur a définitivement changé de camp

11 mai 2024 – Tirs de missiles contre des rassemblements de soldats israéliens dans la colonie de Chtoula – Médias de la Résistance.

Dans ce contexte, la chaîne israélienne Kan affirme que la survie de quiconque dans le nord de la Palestine occupée dépend des décisions du Hezbollah, car la Résistance libanaise surveille constamment chaque mouvement le long de la frontière.

Faisant un reportage sur la situation dans le nord de la Palestine occupée, le correspondant de la chaîne dans le nord, Robbie Hammarschlag, a déclaré : « Il y a des dégâts considérables à Metulla. Ce n’est qu’une fois sur place que l’on mesure l’étendue de la vulnérabilité.

Il a ajouté que l’ensemble de la colonie est surveillée par le Hezbollah et a été la cible de nombreux missiles ces derniers jours, soulignant que « le https://twitter.com/i/status/1788796106349912448 « .

Le correspondant de la chaîne israélienne a ajouté : « Si je suis ici pour faire un reportage, c’est uniquement parce que le Hezbollah a choisi de ne pas me tuer. » C’est la réalité à laquelle nous sommes confrontés dans le Nord. Ceux qui sont en vie le doivent aux choix du Hezbollah, qui surveille tous les mouvements le long de la frontière nord.»

Commentant les raisons de cette situation, les médias israéliens ont affirmé que les règles d’engagement « israéliennes » dans le nord étaient dans une impasse. Dans le même temps, ils reconnaissent qu’« Israël a opté pour le moindre mal afin d’éviter d’exposer les colons du centre au risque d’attaques de missiles ».

11 mai 2024 – Matériel d’espionnage de l’armée d’occupation dans le site Hadab al-Boustane visé par la Résistance – Médias de la Résistance.

Selon le commentateur politique Amnon Lord dans le journal israélien Israël HayomDavid Azoulay, président du Conseil de Metulla, a qualifié la vie dans les colonies abandonnées à la frontière libanaise de « mode de vie honteux » lors d’une conférence à Ashkelon en avril dernier.

M. Azoulay a été frappé par des funérailles auxquelles ont assisté des centaines de Libanais, dont de nombreux membres du Hezbollah, à quelques mètres de la frontière. En revanche, les funérailles ont eu lieu discrètement, en pleine nuit, dans les colonies situées du côté israélien de la frontière, en présence d’une poignée de personnes seulement.

Après une large couverture médiatique et un examen public minutieux de la colonie abandonnée de Metulla, dans le nord, qui a servi de symbole à la fois de l’incertitude de l’occupation et de la force du Hezbollah, les récentes attaques persistantes et précises contre Kiryat Shmona l’ont mise sous les projecteurs.

Cela a non seulement accru son importance dans les médias israéliens, mais a également intensifié ce que l’on appelle communément la « terreur dans le nord » au sein de l’occupation.

Le Hezbollah introduit la fusée lourde « Jihad Mughniyeh » dans la bataille d’Al-Aqsa

Dans le cadre d’un développement tactique important, la Résistance a utilisé des vidéos publiées par des colons israéliens pour identifier et cibler les plates-formes du système Iron Dome nouvellement déployées ou repositionnées par les forces d’occupation israéliennes.

La Résistance islamique au Liban – le mouvement Hezbollah – a annoncé dimanche avoir ciblé plusieurs sites d’occupation israéliens le long de la frontière avec la Palestine occupée, révélant l’utilisation d’une nouvelle roquette lourde dans le cadre de ses opérations baptisées « Jihad Mughniyeh », en référence au martyr Jihad Mughniyeh, fils du célèbre leader martyr Imad Mughniyeh.

La Résistance a annoncé que ses combattants, à 19h35, ont visé des équipements de surveillance du site d’al-Malikiyah avec des missiles guidés antichar, confirmant une frappe directe.

A cet égard, le correspondant d’Al Mayadeen au Sud-Liban a fait état de tirs directs depuis le Liban vers le site visé.

De manière significative, et pour la première fois, la Résistance a présenté les nouvelles roquettes lourdes appelées « Jihad Mughniyeh », qu’elle a utilisées dans l’une de ses opérations.

11 mai 2024 – Les médias militaires du Hezbollah ont publié des scènes de l’opération de la Résistance islamique au Liban contre la colonie de Kiryat Shmona, dans le nord de la Palestine occupée, avec des missiles Katyusha et Falaq – Médias de la Résistance.

Dans un communiqué, la Résistance islamique a annoncé que ses combattants avaient visé un rassemblement militaire israélien à 16h25 près du site de Zebdine, dans les fermes occupées de Chebaa, avec plusieurs roquettes « Jihad Mughniyeh », parvenant à atteindre directement le site.

Dans l’après-midi, la Résistance a visé vers 14h10 un véhicule militaire transportant du matériel de surveillance, ainsi que d’autres équipements techniques à la caserne Hounin (Ramim) à l’aide de missiles guidés, confirmant la destruction du véhicule et de l’équipage.

12 mai 2024 – Al-Mayadeen – Traduction : Chronique de Palestine

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV En Ukraine, certaines des récentes nominations de Zelensky suscitent des interrogations
NEXT Israël dans la confusion après les attaques anti-palestiniennes et les manifestations pour la trêve