Des milliers de manifestants pro-palestiniens défilent à Montréal

Des manifestants pro-palestiniens sont venus de partout au Québec pour défiler au centre-ville de Montréal samedi après-midi.



Mis à jour hier à 23h20

Drapeaux palestiniens et pancartes à la main, les manifestants se sont rassemblés pour commémorer le 76e anniversaire de la Nakba, nom qui désigne l’exode forcé des Palestiniens lors de la création de l’État d’Israël en 1948.

type="image/webp"> type="image/jpeg">>>

PHOTO DENIS GERMAIN, COLLABORATION SPÉCIALE

« Mettez fin au siège maintenant ! » » peut-on lire sur cette pancarte brandie par un manifestant.

La foule s’est d’abord rassemblée devant le consulat général d’Israël à Montréal avant de descendre dans les rues du centre-ville, sous le regard curieux des passants. « , Montréal est avec vous ! », ont clamé les manifestants, qui réclamaient également un immédiat, le retrait des troupes israéliennes de la bande de Gaza, ainsi que la rupture de tous liens entre le Canada et Israël.

Près de 3 000 personnes ont manifesté dans les rues du centre-ville, selon un porte-parole du Service de police de la Ville de Montréal.

En marge de la manifestation, Zeyad, porte-parole du groupe Solidarité pour les droits humains des Palestiniens (SPHR) à l’Université Concordia, s’est dit encouragé par le grand nombre de manifestants venus encourager la cause palestinienne samedi. « Le soutien est énorme. […] Cela nous donne beaucoup de motivation. »

type="image/webp"> type="image/jpeg">>>

PHOTO DENIS GERMAIN, COLLABORATION SPÉCIALE

Manifestation pro-palestinienne à Montréal à l’occasion du 76e anniversaire de la Nakba

Selon Zeyad, une telle mobilisation citoyenne représente « une autre étape, une autre étape dans ce mouvement qui a énormément pris de l’ampleur ces derniers mois ».

Nous ne nous arrêterons pas tant que nos revendications ne seront pas entendues.

Zeyad, porte-parole du SPHR à l’Université Concordia

Les manifestants ont terminé leur parcours devant le campus de l’Université McGill, où des porte-parole ont prononcé des discours en soutien au campement étudiant pro-palestinien qui y est installé depuis deux semaines.

Un mouvement multigénérationnel

Différentes générations se sont côtoyées lors de la manifestation qui s’est déroulée dans le calme.

type="image/webp"> type="image/jpeg">>>

PHOTO DENIS GERMAIN, COLLABORATION SPÉCIALE

La manifestation était organisée par différents groupes pro-palestiniens.

Frederick Jones, 78 ans, s’est dit trop horrifié par les images de la bande de Gaza qu’il a vues à la télévision pour rester chez lui. “J’ai lu ce qui est arrivé aux Palestiniens en 1948, et je vois que nous faisons encore la même chose”, a déclaré le retraité, qui manifestait avec son épouse de 81 ans.

« Ce n’est pas une guerre contre le qu’Israël mène, c’est une guerre contre le peuple » [palestinien] », a ajouté celui qui a défilé au nom de l’organisation Palestiniens et Juifs unis.

Pancarte à la main, Oscar Carillo a défilé aux côtés de sa fille de 9 ans. “Je suis ici en solidarité avec mes frères et sœurs palestiniens, qui subissent un génocide”, a déclaré le manifestant, qui a participé à plusieurs autres manifestations depuis le 7 octobre, date du début de la guerre entre Israël et Gaza. . «Je marche pour la paix», ajoute le père.

La manifestation était organisée par les groupes Palestine Youth Movement, Lawyers 4 Palestine, Health Workers Alliance for Palestine, PalestineQuebec et Labour 4 Palestine, ainsi que divers groupes étudiants pro-palestiniens de Montréal.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Un pétrolier touché par un missile
NEXT deux navires transportant des armes vers Israël détournés en 48 heures ? – .