il a amputé ses victimes en vidéo et a diffusé son contenu sur internet

il a amputé ses victimes en vidéo et a diffusé son contenu sur internet
il a amputé ses victimes en vidéo et a diffusé son contenu sur internet

Le chef d’un groupe d’hommes jugés pour mutilations corporelles a été condamné jeudi à la prison à vie, avec une période de sûreté de 22 ans, par un tribunal de Londres. Certaines amputations ont été filmées et diffusées sur un site internet payant.

Marius Gustavson, 46 ans, était poursuivi pour une série d’infractions liées à des « modifications corporelles extrêmes » sur 13 victimes – dont lui-même -, ainsi qu’au retrait et à la commercialisation de certaines parties du corps des victimes et des vidéos en ligne.

Il avait créé un site Internet payant pour diffuser ces mutilations et revendiquait « la fabrication des eunuques », une référence au mouvement « nullo » regroupant des personnes ayant subi des modifications corporelles comme l’ablation de leurs organes génitaux. Avec 22 000 abonnés, son site a rapporté près de 300 000 livres (près de 350 000 euros) entre 2017 et 2021.

Si les victimes avaient apparemment consenti à ces ablations, certains des événements survenus s’apparentaient “presque à une boucherie humaine”, a estimé le juge Mark Lucraft. Marius Gustavson était le cerveau derrière cette entreprise « à grande échelle », cuisinant même à une occasion « des testicules humains, qui étaient mis dans une assiette pour être mangés ». Cet homme, originaire de Norvège et vivant dans le nord de Londres, s’est coupé le pénis et la jambe après avoir demandé à un complice de les congeler.

La plainte d’une victime auprès de la police a été suivie de plusieurs arrestations à Londres, en Écosse et au Pays de Galles. Six autres hommes étaient poursuivis devant le tribunal d’Old Bailey à Londres pour complot en vue de commettre des lésions corporelles graves. Ils ont reconnu les faits et ont été condamnés jeudi entre 4,5 et 12 ans de prison.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV La Belgique reconnaîtra-t-elle l’État palestinien ? Un rendez-vous important ce mercredi
NEXT La Russie modifie unilatéralement les frontières maritimes de la Finlande et de la Lituanie