« Nous ne laisserons personne nous menacer », assure

« Nous ne laisserons personne nous menacer », assure
Descriptive text here

La célèbre jeudi le 9 mai pour commémorer la victoire de l’Union soviétique sur l’Allemagne nazie en 1945.

A cette occasion, a évoqué « l’opération militaire spéciale » en Ukraine et assuré qu’il ne laisserait « personne » menacer son pays.

Suivez les dernières .

Suivez la couverture complète

Plus de deux ans de guerre en Ukraine

Mercredi 8 mai, les Vingt-Sept ont conclu un accord “de principe” de s’emparer des revenus des avoirs russes gelés dans l’UE pour armer l’Ukraine, une manne qui représentera entre 2,5 et 3 milliards d’euros par an en faveur de Kiev. «Cet argent sera utilisé pour soutenir le redressement et la défense militaire de l’Ukraine»a indiqué la présidence belge tournante de l’UE le X après une réunion des ambassadeurs des Etats membres.

Les députés ukrainiens ont adopté un projet de loi autorisant certaines catégories de prisonniers à combattre au front en échange d’une libération conditionnelle. Le texte doit désormais être soumis au président du Parlement, puis à M. Zelensky. Cette mesure ne concernerait que les détenus volontaires et nécessiterait l’accord des autorités militaires après examen de l’état de santé physique et mentale du détenu. Elle ne sera pas applicable aux détenus reconnus coupables de certains crimes graves, notamment pour « homicides volontaires de plus de deux personnes »violences sexuelles, atteintes à la sécurité nationale ou “sérieux” condamnations pour corruption, a détaillé Olena Chouliak, députée du parti du président Volodymyr Zelensky.

09:36

FORCES NUCLÉAIRES

Lors de son discours du 9 mai, le dirigeant russe Vladimir Poutine a déclaré que les forces nucléaires stratégiques russes étaient « toujours » en alerte. Retrouvez un extrait de son discours ici :

9 mai : Vladimir Poutine défie l’OccidentSource : Infos TF1

09h25

VLADIMIR POUTINE

Lors de son discours du 9 mai pour célébrer la victoire de l’Union soviétique sur l’Allemagne nazie en 1945, Vladimir Poutine a évoqué « l’opération militaire spéciale » en Ukraine, remerciant les soldats et officiers qui y ont participé. “Aujourd’hui, nous voyons à quel point la vérité sur la Seconde Guerre mondiale s’érode, tout le monde essaie de démolir les mémoriaux et les monuments en l’honneur des anciens combattants”, a-t-il fustigé, estimant que l’on “essaye de faire oublier ces exploits sacrés”.

Dénonçant « la distorsion de l’histoire », il a pointé du doigt la « politique globale des élites occidentales » qui « créent des divisions » et « ralentissent le développement des pays et des peuples ». “Nous rejetons cette idée de supériorité et nous comprenons que ces concepts sont dangereux”, a déclaré Vladimir Poutine, assurant que la Russie ferait “tout pour éviter une collision mondiale”. “Nous ne permettrons à personne de nous menacer”, a-t-il encore assuré.

09:07

CÉLÉBRATION DU 9 MAI

Tout juste investi, Vladimir Poutine supervise jeudi un grand défilé militaire pour célébrer la victoire de l’Union soviétique sur l’Allemagne nazie en 1945, un souvenir que le président russe invoque abondamment pour justifier son assaut contre l’Ukraine. Plus de deux ans après le début de l’offensive à grande échelle contre Kiev, en février 2022, l’armée russe a multiplié les petites avancées dans l’est de l’Ukraine et se trouve dans une bien meilleure position que l’année précédente, malgré les pertes.

Vladimir Poutine, 71 ans, qui a fait de ce conflit l’un des marqueurs de sa politique de puissance, promet à chaque occasion la « victoire » à ses concitoyens dans un combat contre un gouvernement ukrainien présenté comme « néo-nazi ». Le chef du Kremlin a longtemps mobilisé la mémoire de la Seconde Guerre mondiale – qui a fait 27 millions de morts côté soviétique – pour se présenter comme l’héritier du pouvoir de l’URSS et légitimer son propre pouvoir.

Le défilé militaire du 9 mai, mis en scène comme un grand spectacle, est la pièce centrale de ce conte guerrier censé exalter la puissance du pays.

08h55

HOMMAGE

Sur la plateforme X, le Quai d’Orsay rend hommage au journaliste Arman Soldin, tué il y a un an en Ukraine.

08h19

« PARADE DE LA VICTOIRE »

Le 9 mai, la Russie célèbre la victoire des Alliés sur l’Allemagne nazie. Cérémonies organisées dans un contexte sécuritaire bien particulier. Le correspondant de LCI en Russie, Jérôme Garro, fait le point :

Russie : le « défilé de la victoire »Source : Infos TF1

07h55

DÉPÔT DE CARBURANT

Parallèlement aux frappes menées par Kiev sur Belgorod, l’armée russe a affirmé ce matin que la région de Krasnodar, proche de la péninsule de Crimée annexée par la Russie en 2014, avait également été visée par des drones, et qu’un dépôt de carburant avait été gravement endommagé. « Environ six drones ont été détruits, mais plusieurs sont tombés sur le terrain du dépôt. En conséquence, un incendie s’est déclaré et plusieurs chars ont été endommagés”, a indiqué le siège de la région de Krasnodar.

07:14

DIALOGUE

Dans son traditionnel post sur les réseaux sociaux hier soir, le président ukrainien Volodymyr Zelensky a indiqué qu’il préparait un forum sur la paix avec plusieurs dirigeants internationaux. “Il est essentiel que nous maintenions le dialogue avec tous les dirigeants”, a-t-il déclaré avant d’estimer qu’ils partageaient “presque le même objectif : restaurer une véritable stabilité dans les affaires internationales et assurer la justice pour chaque nation, afin qu’aucune nation ne soit détruite”. “L’Histoire sera reconnaissante à tous ceux qui nous aident”, assure le chef de l’Etat ukrainien.

06:27

GRÈVES UKRAINIENNES

Au moins huit personnes ont été blessées la nuit dernière lors d’une attaque aérienne ukrainienne contre la ville russe de Belgorod et ses environs, a annoncé le gouverneur régional Viatcheslav Gladkov. « La ville et le district de Belgorod ont été visés par une attaque aérienne des forces armées ukrainiennes. Des immeubles résidentiels et des voitures ont été directement touchés », a écrit Viatcheslav Gladkov sur Telegram.

“Selon les informations préliminaires, huit personnes ont été blessées : sept adultes et un enfant”, a-t-il ajouté. Cinq de ces personnes, dont une fillette de 11 ans, ont été blessées par des éclats d’obus et ont été hospitalisées, tandis que les trois autres ont été soignées sur place, a-t-il précisé. Selon le gouverneur, 19 immeubles comprenant 34 appartements, une maison individuelle et 37 véhicules ont été endommagés dans la ville de Belgorod. Quatre maisons individuelles et trois voitures ont été endommagées dans le village de Dubovoe, district de Belgorod.

06:26

Bonjour et bienvenue dans cette diffusion en direct consacrée à la guerre en Ukraine. Retrouvez les dernières informations sur ce conflit ici.

Sur le terrain, l’Ukraine a annoncé en fin de journée des restrictions d’électricité après une nouvelle attaque de drones et de missiles russes “massif” contre son réseau énergétique, qui a fait au moins un mort et une dizaine de blessés. Des sites de production et de transport d’électricité dans les régions de Poltava (est), Kirovograd (centre), Zaporizhia (sud), Lviv, Ivano-Frankivsk et Vinnytsia (ouest) ont été visés, a indiqué le ministre ukrainien sur Telegram. de l’énergie, German Galushchenko. La ville méridionale de Kherson a également été découverte “partiellement privé d’électricité” en raison de « Frappes ennemies »selon le gouverneur local.

Russie « ne peut pas mener une enquête » sur la mort du journaliste de l’AFP Arman Soldin, tué en Ukraine en mai 2023 près de la ville de Bakhmout alors assiégée, a assuré mercredi le porte-parole du Kremlin. «Si je comprends bien, au moment de sa mort, il se trouvait sur le territoire sous le contrôle du régime de Kiev»a déclaré Dmitri Peskov, interviewé à la veille du premier anniversaire de la mort du coordinateur vidéo de l’AFP en Ukraine.


La rédaction de TF1info

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Un pétrolier panaméen touché par un missile au large du Yémen
NEXT En Croatie, le gouvernement de coalition avec la droite nationaliste approuvé au Parlement