« Ce qui est extraordinaire, c’est l’ignorance abyssale de ces jeunes »

« Ce qui est extraordinaire, c’est l’ignorance abyssale de ces jeunes »
« Ce qui est extraordinaire, c’est l’ignorance abyssale de ces jeunes »
La police se déploie pour contenir les étudiants pro-palestiniens à l’ULB

Interrogé dans l’émission « Les Visiteurs du Soir » sur LN24 ce mercredi, Elie Barnavi a fait part de son étonnement : «Ce qu’il y a d’extraordinaire dans ces lieux d’élite, […], c’est l’ignorance abyssale de ces jeunes. Comme ils ne veulent pas entendre ce que les gens comme moi ont à leur dire, ils se complaisent dans cette sorte d’ignorance.». L’historien et essayiste poursuit : «Je suis un patriote israélien, je suis aussi l’occupation, j’ai toujours été pro-palestinien. Je crois que les Palestiniens ont les mêmes droits que moi et leur propre État. Je me bats pour cela, et beaucoup d’entre nous en Israël le font. Attaquez-moi et les universités qui sont des lieux de débat, […] c’est tout simplement contre-productif».

“Ils ne veulent pas de dialogue”

Présente sur scène, la députée bruxelloise Viviane Teitelbaum s’est également exprimée sur ce blocage : «Elie Barnavi est une voix équilibrée pour la paix. Nous sommes nombreux à dire qu’il doit y avoir deux États vivant côte à côte dans un même pays.“, dit-elle. Viviane Teitelbaum a également exprimé le manque de dialogue avec ces étudiants : «Nous sommes confrontés à des gens qui ne veulent pas de paix ni de dialogue, qui ne veulent pas construire de ponts et qui veulent construire des murs. Je regrette ce boycott et ce rejet. Je pense que personne, et certainement pas une personne de qualité comme lui (Elie Barnavi, NDLR) ne mérite pas ce traitement».

»En même temps que je suis du côté du principe de l’occupation de ces étudiants, je trouve que cette demande de boycott est une bêtise.», a expliqué Henri Goldman, membre de l’Union des juifs progressistes de Belgique (UPJB), sur le plateau des « Visiteurs du soir ».

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV La Suisse condamne l’attaque israélienne contre le camp de personnes déplacées de Rafah
NEXT L’irrésistible ascension d’Alexeï Dioumin, ancien garde du corps de Poutine nommé secrétaire général du Conseil d’Etat