« L’hôpital Abou Youssef al-Najjar de Rafah est désormais à l’arrêt »

« L’hôpital Abou Youssef al-Najjar de Rafah est désormais à l’arrêt »
« L’hôpital Abou Youssef al-Najjar de Rafah est désormais à l’arrêt »

AA / Genève / Muhammet İkbal Arslan

Tedros Adhanom Ghebreyesus, directeur général de l’Organisation mondiale de la santé, a annoncé mercredi que l’hôpital Abu Youssef al-Najjar, situé à Rafah, dans le sud de la bande de Gaza, n’était plus en mesure de fournir des services, après qu’Israël a lancé une attaque terrestre.

C’est ce qui ressort d’un post publié sur son compte sur les environs et l’opération militaire israélienne à Rafah.

« La fermeture du poste frontière entrave les activités des Nations Unies et paralyse l’approvisionnement en carburant. Sans carburant, toutes les opérations humanitaires seront interrompues », a-t-il regretté.

Il a ajouté : « Les hôpitaux du sud de la bande de Gaza n’ont plus que trois jours de carburant, ce qui signifie que les services pourraient bientôt cesser de fonctionner. »

“A l’heure où les opérations humanitaires, déjà fragiles, doivent s’intensifier, l’opération militaire à Rafah limite encore davantage notre capacité à atteindre des milliers de personnes vivant dans des conditions désastreuses, sans nourriture, sans installations sanitaires, sans services de santé et sans sécurité adéquate”, a prévenu le chef de l’OMS.

Ghebreyesus a appelé à la fin immédiate de ce qui se passe à Gaza.

L’armée israélienne a lancé mardi matin une opération militaire “à échelle limitée”, prenant le contrôle opérationnel du poste frontière avec l’Egypte du côté palestinien, et fermant les deux principaux points d’accès à l’aide. humanitaire.

Depuis le 7 octobre 2023, Israël mène une offensive meurtrière contre Gaza qui a fait environ 113 000 morts et blessés, dont une majorité de femmes et d’enfants, en plus de 10 000 disparus, sur fond de destructions massives et de famine qui a déjà coûté cher. la vie des enfants et des personnes âgées.

Israël poursuit la guerre malgré l’adoption d’une résolution du Conseil de sécurité de l’ONU stipulant un cessez-le-feu immédiat et malgré la comparution de l’État juif devant la Cour internationale de Justice, qui a exigé de prendre des mesures immédiates pour prévenir les actes de génocide et améliorer la situation humanitaire en Gaza.

*Traduit de l’arabe par Hajer Cherni

Seule une partie des dépêches, que l’Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de radiodiffusion interne (HAS), est diffusée sur le site Internet d’AA, sous forme de résumé. Merci de nous contacter pour vous abonner.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV L’Ukraine dénonce une nouvelle attaque russe « massive » contre ses infrastructures
NEXT Xi Jinping accueilli avec « respect » et « amour » en Serbie – 08/05/2024 à 15h06 – .