Les cinq corps retrouvés dans l’ancien QG de la Gestapo, victimes d’un sacrifice nazi ? – .

Les cinq corps retrouvés dans l’ancien QG de la Gestapo, victimes d’un sacrifice nazi ? – .
Les cinq corps retrouvés dans l’ancien QG de la Gestapo, victimes d’un sacrifice nazi ? – .

Jeanne Le Borgne
05/07/2024 à 19h28Mis à jour 05/07/2024 à 19h46

Cinq squelettes ont été découverts sous la maison d’Hermann Göring, le redoutable acolyte d’Hitler, à la Tanière du Loup. Les cadavres étaient enterrés nus, entourés de talismans et dépourvus de mains et de pieds. Des détails qui laissent penser qu’il s’agissait d’un sacrifice humain.

Rien n’aurait pu préparer cette équipe d’archéologues amateurs à ce qu’ils s’apprêtaient à découvrir dans les sous-sols de leur ancienne demeure de Wolf’s Den, la ville qui abritait autrefois le quartier général nazi dans le nord de la Pologne et qui accueille aujourd’hui près de 200 000 visiteurs par an.

En février, une équipe de passionnés d’histoire allemande et polonaise de Gdansk a réussi à pénétrer dans l’ancienne demeure du maréchal Hermann Göring, l’homme de main redouté d’Hitler. Et selon le « Daily Mail », les archéologues ont découvert des ossements humains cachés sous le parquet de cette maison en brique.

Le reste après cette annonce

Ils ont ensuite appelé la police, qui a finalement déterré cinq corps, dont celui d’un nouveau-né doté d’un “minuscule” crâne, niché entre les tibias d’un adulte.

Le reste après cette annonce

Un sacrifice rituel ?

Selon les spécialistes, il pourrait s’agir des restes d’une famille composée de trois adultes, un adolescent et un bébé qui ont tous été enterrés nus après s’être fait couper les mains et les pieds. Plus effrayant, les cinq victimes étaient entourées de « pierres éclair », aussi appelées ceraunies, que la tradition a longtemps considérées comme des objets envoyés par les dieux lors d’une tempête et censés apporter la victoire au combat et la chance.

Une découverte qui fait croire à Oktavian Bartoszewski, l’un des membres de l’équipe qui a découvert les restes, que les victimes auraient pu faire l’objet d’un sacrifice rituel avant d’être placées sous les fondations de la maison de Göring « pour en assurer le succès et la prospérité ». de ceux qui vivaient dans le bâtiment. «Une découverte comme celle-là donne la chair de poule», dit-il.

Le reste après cette annonce

Le reste après cette annonce

Le « Daily Mail » rappelle que les nazis étaient obsédés par tout ce qui était surnaturel, que Himmler était fan de rites occultes et qu’Hitler était passionné d’astrologie, alors les imaginer recourir à la magie noire n’était pas une idée stupide.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV nouvelles attaques des ADF, appel à l’aide des autorités locales
NEXT nous appelons la CPI à ouvrir une enquête sur les crimes de guerre