Envoyer une délégation israélienne au Caire pour des négociations est une « erreur », déclare Bezalel Smotrich

Envoyer une délégation israélienne au Caire pour des négociations est une « erreur », déclare Bezalel Smotrich
Envoyer une délégation israélienne au Caire pour des négociations est une « erreur », déclare Bezalel Smotrich

AA / Jérusalem / Abdel Raouf Arnaout

Le ministre israélien des Finances d’extrême droite, Bezalel Smotrich, a déclaré mardi que l’envoi d’une délégation de l’État juif au Caire pour des négociations était une « erreur », appelant les responsables israéliens à ne pas céder à la pression internationale.

C’est ce qui ressort d’un message publié sur le réseau social chargé de diriger les négociations) qui devrait se rendre au Caire dans les prochaines heures.»

La Source a expliqué que la délégation se rendra dans la capitale égyptienne pour « écouter et poser des questions compte tenu des profondes divergences ». [de points de vue]», sans donner plus de détails.

Cependant, Bezalel Smotrich, chef du parti Mafdal-sionisme religieux, a souligné dans son message que “l’envoi de la délégation au Caire est une erreur et revient à tomber dans le piège manipulateur tendu par le Hamas, le Qatar et l’Egypte”. ‘

Et d’ajouter : « C’est le bon moment pour appuyer de plus en plus sur le cou de Yahya Sinouar et du Hamas jusqu’à ce qu’ils soient détruits. »

Le ministre israélien des Finances d’extrême droite souligne que le dialogue doit désormais se dérouler « uniquement par le feu » [des armes].»

« Vous ne devez pas céder à la pression internationale et vous ne devez pas vous arrêter jusqu’à la victoire et la soumission de l’ennemi. C’est notre guerre d’indépendance, et nous devons la gagner », a-t-il déclaré aux responsables israéliens.

Il a souligné que la victoire d’Israël dans la guerre comporte « trois étapes qui devraient assurer la sécurité des habitants du sud du pays ». [l’État hébreu]».

« Premièrement, l’occupation complète de la ville de Rafah. Deuxièmement, la destruction de tous les réseaux de tunnels de la ville de Rafah et de ses environs. Troisièmement, la reprise complète de l’axe de Philadelphie et du point de passage de Rafah », a-t-il détaillé.

Il a ajouté : « Immédiatement après ces trois étapes, nous poursuivrons notre incursion vers Deir al-Balah, Nusseirat et les camps du district central, pour achever le démantèlement des brigades du Hamas ».

Pour la première fois depuis 2005, des chars sont entrés mardi matin dans la partie orientale de « l’axe de Philadelphie » séparant la bande de Gaza de l’Égypte, après que l’armée israélienne a pris le contrôle du poste frontière de Rafah, coupant l’accès de l’aide humanitaire au territoire palestinien assiégé. .

Cette escalade intervient alors que le chef du bureau politique du Hamas, Ismaïl Haniyeh, a annoncé avoir accepté la proposition de cessez-le-feu dans la bande de Gaza présentée par l’Egypte et le Qatar, les deux pays médiateurs.

L’axe de Philadelphie ou « axe Salah al-Din » est un couloir de 14,5 kilomètres de long et 100 mètres de large qui longe la frontière entre l’Égypte et la bande de Gaza, du côté égyptien. Il s’étend de la mer Méditerranée au nord jusqu’au point de passage de Karem Abou Salem (ou Kerem Shalom) au sud, et est situé dans la zone tampon D, à la frontière entre l’Égypte et l’enclave palestinienne.

L’axe Salah al-Din a été créé conformément à l’accord de paix de Camp David signé entre l’Égypte et Israël en 1979, pour servir de zone tampon.

*Traduit de l’arabe par Majdi Ismail​​​​​​​

Seule une partie des dépêches, que l’Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de radiodiffusion interne (HAS), est diffusée sur le site Internet d’AA, sous forme de résumé. Merci de nous contacter pour vous abonner.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Corée du Sud | Une partie civile embryonnaire dans un procès d’enfants pour inaction climatique
NEXT Combien de pays reconnaissent aujourd’hui l’existence d’un État palestinien ? – .