Israël évacue 100 000 personnes à Rafah, avant une offensive annoncée

Israël évacue 100 000 personnes à Rafah, avant une offensive annoncée
Israël évacue 100 000 personnes à Rafah, avant une offensive annoncée

Seize personnes appartenant à deux familles ont été tuées dimanche soir lors de frappes israéliennes.

Les bombardements ont visé deux maisons à Rafah et aux alentours, dans la bande de Gaza.

Suivez les dernières informations sur le conflit.

Suivez la couverture complète

Israël et le Hamas en guerre

13h30

Trêve : l’Allemagne demande des « efforts »

Le gouvernement allemand a appelé lundi toutes les parties à “ne pas mettre en péril” les discussions sur une éventuelle trêve dans la bande de Gaza qui se heurtent à l’inflexibilité d’Israël et du Hamas. “Toutes les parties doivent faire le maximum d’efforts pour parvenir à une situation où la population de Gaza puisse recevoir le mieux possible des biens humanitaires et où les otages puissent être libérés”, a déclaré une porte-parole du ministère de la Défense. Affaires étrangères Kathrin Deschauer.

La diplomatie allemande a également rappelé ses nombreuses mises en garde contre « une catastrophe humanitaire annoncée » pour la population civile de Rafah alors qu’Israël lançait une opération visant à évacuer de cette ville des dizaines de milliers de familles palestiniennes.

13h27

“ÉTALON”

Les bombardements de la branche armée du Hamas autour du point de passage de Kerem Shalom en Israël ont provoqué “l’enlisement des négociations” sur un projet de trêve à Gaza, a indiqué lundi le média égyptien Al-Qahera News, proche des renseignements. .

13h27

4 MORTS À KEREM SHALOM

L’armée israélienne a porté lundi à quatre le nombre de soldats tués la veille par des roquettes tirées par la branche armée du Hamas autour de Kerem Shalom, principal point de passage de l’aide humanitaire d’Israël vers la bande de Gaza. L’armée israélienne a annoncé dimanche que trois soldats avaient été tués par cet incendie et douze blessés “dont trois grièvement”, ajoutant que 14 roquettes avaient été tirées depuis l’est de Rafah, une ville du sud de la bande de Gaza. Il n’a pas été précisé lundi si le quatrième soldat décédé faisait partie des blessés initialement.

11h21

HAMAS

Le Hamas a indiqué lundi qu’il comptait poursuivre les négociations sur une trêve dans la bande de Gaza, alors même qu’Israël a demandé aux habitants d’évacuer certains quartiers de Rafah. “Après le dernier cycle de négociations au Caire, la direction du mouvement mène des consultations internes et avec d’autres groupes” palestiniens, a déclaré à l’AFP un porte-parole du mouvement islamiste palestinien, Abdel Latif Al-Qanou. “Nous poursuivrons les négociations de manière positive et ouverte pour parvenir à un accord (…) prévoyant un cessez-le-feu illimité.”

09h45

HEZBOLLAH

Le mouvement islamiste libanais Hezbollah, soutenu par l’Iran, a annoncé avoir tiré lundi “des dizaines de roquettes” sur une base israélienne située dans le Golan syrien occupé par Israël, en représailles à une frappe israélienne sur l’est du Liban. Les combattants du Hezbollah ont lancé « des dizaines de roquettes Katioucha » visant « le quartier général de la division du Golan (…) à la base de Nafah », a déclaré le mouvement dans un communiqué, précisant qu’il s’agissait « d’une réponse à l’attaque de l’ennemi visant la région de la Bekaa ». L’Agence nationale de presse libanaise (ANI) a annoncé que trois personnes ont été blessées avant l’aube lors d’une frappe israélienne dans l’est du pays, où le Hezbollah est fortement présent.

09h43

RAFAH : 100 000 PERSONNES ÉVACUÉES

Israël a commencé lundi à évacuer 100 000 personnes de l’est de la ville de Rafah, au sud de la bande de Gaza, où l’armée prépare une offensive majeure dans sa guerre contre le Hamas. Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu annonce depuis des semaines une offensive prochaine sur la ville, qu’il présente comme le dernier bastion majeur du mouvement islamiste sur le territoire palestinien. “Nous avons lancé une opération à échelle limitée pour évacuer temporairement les personnes résidant dans l’est de Rafah”, a déclaré lundi un porte-parole de l’armée, précisant que le nombre de personnes touchées était “d’environ 100 000 (…) immédiatement”.

07h49

ÉVACUATION DEPUIS L’EST DE RAFAH

L’armée israélienne a appelé les Gazaouis présents à l’est de la ville de Rafah, contre laquelle Israël martèle depuis des mois son intention de mener une offensive militaire d’envergure, à se déplacer vers des « zones humanitaires ». Selon l’ONU, environ 1,2 million d’habitants, pour la plupart poussés par les combats, se rassemblent à Rafah, une ville située à la limite sud de la bande de Gaza.

“Nous avons lancé une opération à échelle limitée pour évacuer temporairement les personnes résidant dans l’est de Rafah”, a déclaré un porte-parole de l’armée lors d’un point de presse, répétant : “Il s’agit d’une opération à échelle limitée”.

07h00

Trêve : RÉUNION D’URGENCE AU QATAR

Les efforts pour une trêve dans la bande de Gaza entre Israël et le Hamas se heurtent à l’inflexibilité des deux camps, une impasse que les médiateurs internationaux devraient tenter de sortir lundi lors d’une « réunion d’urgence » au Qatar.

06:39

16 MORTS À RAFAH

Seize personnes de deux familles ont été tuées hier soir dans des frappes israéliennes qui ont visé deux maisons à Rafah et ses environs dans la bande de Gaza, a appris l’AFP auprès des secours et d’une Source hospitalière. Les secouristes ont fait état de neuf décès dans la « famille Al Attar » et de sept autres dans la « famille Keshta ». Une Source hospitalière a confirmé le bilan des deux attaques, précisant qu’elles avaient eu lieu « dans le camp de réfugiés de Yebna à Rafah et aux alentours d’Al Salam ».

06:39

Bonjour et bienvenue dans cette émission en direct consacrée à la guerre entre Israël et le Hamas dans la bande de Gaza. Retrouvez les dernières informations ici.

Le patron du renseignement américain, William Burns, est attendu à Doha pour une “Réunion d’urgence” avec le Premier ministre du Qatar sur les négociations en vue d’une trêve dans la bande de Gaza, a indiqué dimanche à l’AFP une Source proche des discussions.

La Source, qui a requis l’anonymat, a déclaré que Burns se rendait dans la capitale qatarienne pour s’entretenir avec le Premier ministre Cheikh Mohammed bin Abdulrahman Al Thani, dont le pays a participé aux efforts de médiation aux côtés de l’Égypte et des États-Unis, en vue d’une trêve entre les deux pays. Israël et le Hamas dans la bande de Gaza et la libération des otages.

Les dernières négociations indirectes entre le Hamas et Israël « Après avoir échoué au Caire, le directeur de la CIA Burns se rend à Doha pour une réunion d’urgence avec le Premier ministre du Qatar afin de discuter des moyens de remettre les négociations sur les rails. »a déclaré la Source.

Une réunion au Caire sur un projet de trêve liée à la libération des otages dans la bande de Gaza s’est terminée dimanche sans progrès, alors qu’Israël et le Hamas restent inflexibles après sept mois de guerre. Une délégation du mouvement islamiste palestinien va cependant rentrer en Egypte mardi pour reprendre les négociations, selon le média égyptien proche des renseignements, Al-Qahera News.

  • Lire aussi

    Fermeture d’Al-Jazeera : le Hamas accuse Israël de « cacher la vérité » sur la guerre à Gaza

L’offre des pays médiateurs présentée au Hamas fin avril prévoit une trêve associée à la libération des otages détenus dans la bande de Gaza, en échange de prisonniers palestiniens détenus par Israël. William Burns était au Caire dimanche, selon les médias américains, alors qu’Israël n’était pas présent aux discussions.


La rédaction de TF1info

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV En Birmanie, des enfants soldats enrôlés par des groupes armés pro-démocratie
NEXT Haïti – Actualité : Zapping… – .