L’armée russe affirme avoir conquis un village à l’est

L’armée russe affirme avoir conquis un village à l’est
L’armée russe affirme avoir conquis un village à l’est

L’armée russe a affirmé dimanche avoir conquis un nouveau village de l’est de l’Ukraine, Ocheretyne, nouveau signe de la poussée des forces de Moscou contre l’armée ukrainienne.

L’Ukraine craint désormais que la Russie ne lance une offensive encore plus puissante dans les semaines à venir (archives).

CLÉ DE VOÛTE

Le ministère russe de la Défense a indiqué dans un communiqué que ses soldats avaient “complètement libéré” ce village de la région de Donetsk situé au nord-ouest d’Avdiivka, ville tombée en février.

Ces derniers mois, Moscou revendique régulièrement le contrôle de petites villes de la région.

Jeudi, son armée a affirmé avoir capturé Berdytchi, également proche d’Avdiïvka.

L’armée ukrainienne est sur la défensive depuis l’échec de sa vaste contre-offensive l’été dernier.

La Russie a l’initiative face à un adversaire qui peine à recruter de nouveaux soldats et est confronté à la lenteur de l’aide occidentale.

La reprise de l’assistance militaire américaine, après la validation fin avril d’un plan d’aide de 61 milliards de dollars à Kiev, devrait permettre à l’Ukraine de consolider ses forces et de tenter de stabiliser le front, notamment dans les zones de Chassiv Iar et Avdiïvka. .

Kiev est d’autant plus en difficulté qu’elle manque de moyens de défense anti-aérienne, ce qui a permis aux Russes de bombarder des infrastructures essentielles, notamment le réseau électrique et les lignes ferroviaires.

Le commandant en chef de l’armée ukrainienne, Oleksandr Syrsky, a récemment admis que la situation sur le front s’était « détériorée ».

L’Ukraine craint désormais que la Russie ne lance une offensive encore plus puissante dans les semaines à venir.

ATS

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Karim Khan. Un procureur pragmatique de la CPI insensible aux critiques
NEXT Rima Hassan accuse Stéphane Séjourné d’être influencé par le Crif