Afrique du Sud : l’ANC reporte l’audience disciplinaire de Zuma pour des raisons de sécurité

Afrique du Sud : l’ANC reporte l’audience disciplinaire de Zuma pour des raisons de sécurité
Afrique du Sud : l’ANC reporte l’audience disciplinaire de Zuma pour des raisons de sécurité

En décembre 2023, Zuma avait formé son propre parti, appelant les gens à ne pas voter pour l’ANC lors des prochaines élections générales.

Le Congrès national africain (ANC), le parti au pouvoir en Afrique du Sud, a annoncé le report de l’audience disciplinaire de l’ancien président Jacob Zuma, invoquant des problèmes de sécurité liés aux élections générales prévues le 29 mai.

Le Comité national de discipline (NDC) de l’ANC avait convoqué Zuma pour avoir enfreint les règles du parti, notamment en soutenant publiquement le nouveau parti « uMkhonto we Sizwe » (MK) et en figurant sur sa liste de candidats.

Le parti a estimé que la tenue d’une telle audience à ce stade pourrait conduire à des violences, notamment en raison des rassemblements massifs, et a donc décidé de reporter toutes les activités disciplinaires après les élections.

En décembre 2023, Zuma avait formé son propre parti, appelant les gens à ne pas voter pour l’ANC lors des prochaines élections générales.

En réponse, le Comité exécutif national (NEC) de l’ANC a suspendu ses membres et a engagé une procédure disciplinaire.

Plus de 27 millions d’électeurs sont appelés aux urnes pour élire les 400 députés de l’Assemblée nationale, qui éliront ensuite le prochain président.

CA/APA

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV un « sous-marin planeur » pour contrôler la mer Noire ? – .
NEXT Guerre en Ukraine | Washington appelle ses alliés à donner des systèmes Patriot à l’Ukraine