Nadia Fettah rencontre à Paris le secrétaire général de l’OCDE

Nadia Fettah rencontre à Paris le secrétaire général de l’OCDE
Nadia Fettah rencontre à Paris le secrétaire général de l’OCDE

Paris : Nadia Fettah s’entretient avec le secrétaire général de l’OCDE. Crédit : CARTE

La ministre de l’Économie et des Finances, Nadia Fettah, a rencontré vendredi à Paris le secrétaire général de l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), Mathias Cormann.

Ces entretiens, qui se sont déroulés en présence de l’ambassadrice du Maroc en France, Samira Sitaïl, ont eu lieu à l’occasion de la participation de Fettah aux travaux du Conseil au niveau des Ministres (RCM) de l’OCDE (2-3 mai). ).

Lors de cette rencontre, les deux parties ont discuté du renforcement de la coopération et des relations entre le Royaume et l’organisation internationale.

Fettah et Cormann ont également évoqué la présence du Maroc au sein des différentes institutions de l’OCDE.

En marge de sa participation à cette MCR, Fettah a également eu des rencontres avec plusieurs ministres et responsables d’organisations internationales et régionales.

Le RCM est, de tous les événements de l’OCDE, celui qui se déroule au plus haut niveau, réunissant les ministres des Finances, de l’Économie, des Affaires étrangères, du Commerce et d’autres ministères des pays membres et partenaires. l’OCDE et des représentants d’organisations internationales.

Cette année, le RCM se tient sous le thème « créer ensemble une dynamique de changement : diriger les débats mondiaux en adoptant des approches objectives et fiables en faveur d’une croissance durable et inclusive ».

La RCM 2024, présidée par le Japon et vice-présidée par le Mexique et les Pays-Bas, offre aux Membres et aux non-membres l’occasion de participer à des discussions de haut niveau sur les questions et défis décisifs auxquels la communauté internationale est aujourd’hui confrontée.

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusion interdites (photocopies, intranet, web, messagerie, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV « Une boucherie presque humaine »
NEXT Les blancs arrivent, les gangs changent de stratégie