un couple d’octogénaires encore abandonnés par la Norwegian Cruise Line

un couple d’octogénaires encore abandonnés par la Norwegian Cruise Line
Descriptive text here

Un couple d’octogénaires américains qui a manqué de peu de réembarquer sur leur navire de croisière Norwegian Cruise Line a été une fois de plus livré à lui-même par la compagnie, contraint de se débrouiller seul pour regagner le navire après deux jours de silence radio.

« Nous nous sommes retrouvés au quai, sans personne pour nous dire où aller. Ils ont déclaré qu’ils s’étaient déjà plaints auprès du capitaine du port, qui était censé s’occuper de tout pour eux. Mais bien sûr, le navire ne nous a pas contactés pendant deux jours, ce qui ne joue pas en leur faveur», a déploré mercredi Richard Gordon, 85 ans, sur CNN.

L’homme et sa femme, Claudene Gordon, 81 ans, avaient réservé deux places sur la croisière Norwegian Viva, de la compagnie de croisière norvégienne, qui est partie de Lisbonne, au Portugal, pour célébrer cette semaine le 85e anniversaire de l’Américain.

Sauf que lundi, les deux passionnés de croisière, qui comptent une trentaine de voyages en mer à leur actif, auraient participé à une excursion indépendante de Motril à la ville de Grenade, dans le sud de l’Espagne, quand leur bus de retour aurait été retardé par des torrents torrentiels. il pleut, ont-ils déclaré aux médias américains.

Ils auraient ensuite informé leurs proches à bord du navire à 17h45 qu’ils étaient à proximité, sachant bien que le navire Norwegian Cruise Line devait lever l’ancre à 18h00. Mais ce n’est qu’à 18h10 qu’ils ont atteint le quai.

Le problème, selon eux, était que leur croisière avait commencé avec plus d’une heure et demie de retard le premier jour, et avait levé l’ancre une demi-heure après l’heure de départ lors des deux escales suivantes, ont-ils expliqué. -ils ont fait remarquer à CNN.

“Il est donc clair qu’ils n’ont pas toujours besoin de partir exactement à l’heure”, note l’octogénaire. Jamais auparavant nous n’avons manqué d’attraper un navire à temps dans un port. Nous ne sommes pas des gens qui abusent du système.

Mais ce qu’il déplore surtout, c’est le silence radio de l’entreprise, qui n’aurait apporté aucune aide au couple, laissé sans médicaments ni pile pour leur appareil auditif depuis deux jours.

C’est la fille du couple, Marilee Barker, qui aurait fait tout son possible pour leur trouver un vol de Grenade à Palma de Majorque, où le bateau devait faire escale mercredi, ainsi que des hôtels et AirBnB pour les accueillir. en attendant.

Au moment du réembarquement mercredi, la compagnie aurait pourtant déroulé le tapis rouge en envoyant une limousine BMW récupérer le couple à leur hôtel, avant de les accompagner chez le directeur général du bateau, puis pour déjeuner : un « traitement royal », selon l’octogénaire.

De son côté, la compagnie a insisté sur le fait que le couple était arrivé au port avec une heure de retard, dépassant le délai d’accueil des retardataires, et qu’elle avait tenté de les joindre « à plusieurs reprises » sur leur téléphone portable, ainsi qu’au numéro d’urgence fourni par le couple, en vain.

« Nous n’avons pas pu leur parler directement. Cependant, nous avons travaillé en étroite collaboration avec les autorités portuaires locales pour prendre des dispositions permettant aux invités de rejoindre le navire », a déclaré un porte-parole, selon CNN.

L’incident survient à peine un mois après que huit passagers d’un autre navire de croisière ont été livrés à eux-mêmes sur une île africaine le 27 mars.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV l’ancien Premier ministre Boris Johnson empêché de voter en raison d’une de ses propres lois
NEXT 150 000 soldats russes tués dans la guerre en Ukraine