Qui était Dror Or, le père israélien mort en otage aux mains du Hamas ? – .

Qui était Dror Or, le père israélien mort en otage aux mains du Hamas ? – .
Qui était Dror Or, le père israélien mort en otage aux mains du Hamas ? – .

PORTRAIT – Ce cuisinier de 49 ans a été enlevé le 7 octobre dernier en compagnie de deux de ses enfants. Sa mort a été annoncée par les autorités israéliennes.

Le Hamas leur avait déjà enlevé leur mère. Noam, Alma et Yahli savent maintenant que leur père ne reviendra pas non plus à la maison. Dror Or, un père israélien de 49 ans, a été déclaré mort près de sept mois après avoir été enlevé par des terroristes le 7 octobre 2023. Transmise par le kibboutz Beeri, où la famille vivait depuis des années, la nouvelle de sa mort » a été relayé ce vendredi par les autorités israéliennes et plusieurs proches.

Grand, mince et charmant sourire. Dans les photographies publiées dans les médias ou sur les réseaux sociaux, Dror Or apparaît comme le père idéal. Le quadragénaire travaillait comme chef et fromager à la laiterie Be’eri, une fromagerie artisanale fondée en 1991 sur le kibboutz, où il vivait avec sa femme Yonat et leurs trois enfants Yahli, Noam et Alma, rapporte le Temps d’Israël. Entrepreneuse, Yonat avait créé sa propre marque de meubles et de menuiserie, Ayuna.

La quasi-totalité de la famille est tombée aux mains du Hamas le 7 octobre. Il est 6h25 du matin lorsque les sirènes hurlent entre les maisons de ce kibboutz de Beeri où était basée la famille. Les tirs de roquettes sont fréquents ici, à moins de 100 kilomètres de la frontière avec la bande de Gaza. Comme toujours dans ces cas-là, Dror et sa femme Yonat emmènent leurs enfants, Noam, 17 ans, et Alma, 13 ans, au « mamad », le refuge anti-missile. Seul l’aîné, Yahli, est absent. Le jeune homme s’est porté volontaire pour un an de service national dans l’armée israélienne.

Lire aussi100 jours plus tard, 136 Israéliens sont toujours otages du Hamas à Gaza

Trois orphelins

Les terroristes du Hamas sont là pour tuer et kidnapper. Ils ont incendié la maison, forçant Dror Or, sa femme et leurs enfants à sortir. Selon un voisin cité par le Temps d’Israël, c’est là que les terroristes capturent des enfants. Quelques jours plus tard, le corps de Yonat, l’épouse de Dror, a été retrouvé dans les environs. La mère de Noam, Alma et Yahli ont été tuées lors de l’attaque.

Après un mois et demi de captivité, Noam et Alma ont été libérés par le Hamas le 25 novembre dans le cadre d’une trêve dans le cadre du cessez-le-feu temporaire entre le Hamas et Israël. Leur cousin Liam, 18 ans, également kidnappé le 7 octobre, a été libéré quelques jours plus tard, le 29 novembre.

Les négociations pour une nouvelle trêve et la libération d’autres otages se poursuivent depuis plusieurs jours, sous la médiation du Qatar, des États-Unis et de l’Égypte. Yahli, Noam et Alma espéraient probablement que leur père pourrait être échangé. Ils doivent maintenant faire leur deuil. Et seront même privés de la dépouille de leur père, détenue par le Hamas à Gaza.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV A Madagascar, l’opposition dénonce des élections législatives contrôlées par le gouvernement
NEXT Paris, Londres, Bologne… Plusieurs manifestations en Europe après les frappes israéliennes à Rafah