L’agence publique EXPERTISE FRANCE recrute pour ces 02 postes (2 mai 2024)

L’agence publique EXPERTISE FRANCE recrute pour ces 02 postes (2 mai 2024)
L’agence publique EXPERTISE FRANCE recrute pour ces 02 postes (2 mai 2024)

Expertise France est l’agence publique de conception et de mise en œuvre de projets de coopération technique internationale. L’agence publique EXPERTISE FRANCE recrute pour ces 02 postes :

Objectif principal :

  • Identifier les opportunités et fournir une expertise technique en matière de prévention LBC/FT et/ou de supervision financière aux partenaires du projet en Afrique de l’Ouest ;
  • Participer à la création et à la fourniture de matériels de formation communs pour les pays partenaires en coordination avec d’autres experts en matière de LBC/FT ;
  • Participer à la coordination du réseau d’experts internes et externes du projet.

Principales tâches indicatives :

Mise en œuvre globale du projet :

  • Apporter un appui aux administrations impliquées dans la prévention des risques BC/FT/FP (par exemple Ministère des Finances et ses organes de tutelle ; Banque Centrale ; Ministère de l’Intérieur) dans la mise en œuvre effective de la stratégie nationale de LBC/FT et post- les plans d’action des rapports d’évaluation mutuelle (MER) ;
  • Sensibiliser et former les représentants des institutions financières, des entreprises et professions non financières désignées et des organismes à but non lucratif sur leurs obligations en tant qu’entités déclarantes à l’aide de modules de formation développés ;
  • Soutenir l’achèvement ou la mise à jour des évaluations nationales des risques sectoriels ;
  • Rédiger des projets de loi ou de réglementation visant à la surveillance de la LBC/FT ;
  • Développer des méthodologies de collaboration entre les cellules de renseignement financier et d’autres entités déclarantes ;
  • Concevoir, développer et réaliser toute activité liée au domaine de la supervision LBC/FT, en coordination avec le Coordonnateur du Hub Régional ;
  • Identifier et soutenir la fourniture d’une expertise à court terme, en coordination avec le coordonnateur du centre régional, lorsque nécessaire ;
  • Assurer le contrôle de la qualité et la mise en œuvre/adaptation appropriée des activités sous sa responsabilité, en coordination avec le Coordonnateur du Hub Régional ;
  • Établir des relations solides avec les parties prenantes concernées dans les pays partenaires et entretenir des relations de travail étroites avec les administrations locales et les organisations régionales et internationales concernées.

Coordination interne et externe du projet :

  • Assurer la coordination quotidienne entre les équipes régionales pour harmoniser la mise en œuvre des projets entre les pays, apporter un soutien et approuver les documents clés (diagnostics nationaux, plans d’action stratégiques, etc.) et les décisions ;
  • Représenter le projet dans les réunions techniques nationales et internationales et auprès des acteurs institutionnels ou non institutionnels concernés dans le cadre de la mise en œuvre du projet ;
  • Assurer la coordination quotidienne entre les agences européennes et internationales actives dans le domaine de la LBC/FT, avec le soutien du Coordonnateur du Hub Régional ;
  • Maintenir une communication régulière avec l’UE (DG INTPA) avec l’aide du coordinateur régional et les informer des développements clés ou des questions nécessitant l’attention des services de la Commission européenne ou des délégations de l’UE, lorsque cela est nécessaire ;
  • Entretenir des relations étroites avec les parties prenantes externes (bailleurs de fonds, partenaires, prestataires de services) ;
  • Participer aux activités de promotion auprès des parties prenantes du projet : donateurs et bénéficiaires entre autres ;
  • Assurer un reporting régulier et de qualité sur les activités du projet ;
  • Rédiger, d’autres experts, les rapports de mission, le rapport d’avancement annuel et le rapport final ;
  • Toute autre tâche demandée par les partenaires de mise en œuvre.

La Commission européenne, acteur majeur dans le domaine de la LBC/FT, a pour objectif de rassembler les partenaires techniques et financiers au sein d’un consortium d’agences internationales de coopération technique autour d’une stratégie commune de lutte contre les flux financiers illicites (FFI) en Afrique subsaharienne. Pour cela, la Commission européenne, l’Allemagne et la France ont uni leurs forces pour financer un projet majeur sur le continent africain :

Le projet SecFin Africa promeut la sécurisation des flux financiers, la lutte contre le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme en Afrique subsaharienne. Il sera mis en œuvre sur 4 ans par Expertise France (leader), la GIZ, CIVIPOL et la FIIAPP et représente un montant de 46,5 millions d’euros. Ses objectifs sont les suivants :

  • Les capacités nationales, y compris les capacités répressives et judiciaires, pour prévenir et répondre aux FFI liés à la criminalité transnationale organisée et au financement du terrorisme sont renforcées et conformes aux normes du GAFI ;
  • La coopération régionale et interrégionale efficace et le partage d’informations dans la lutte contre les FFI, le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme sont renforcés ;
  • Une sensibilisation accrue du public favorise une plus grande transparence et encourage les États à prendre des mesures contre les FFI et la criminalité organisée.

Une Unité Centrale de Gestion de Projet, basée à Bruxelles, sera chargée de piloter et de coordonner le réseau de 4 hubs régionaux (basés au Cameroun, au Sénégal, en Afrique du Sud et en Tanzanie), constitués de 13 experts de longue durée dans les trois principaux domaines de Expertise LBC/FT : prévention / enquête / recouvrement d’avoirs. Chaque pôle régional sera chargé de se coordonner avec les autorités nationales des pays bénéficiaires pour fournir un soutien à trois niveaux d’intensité : un programme de formation complet ; réforme structurelle et coordination de programmes de haute intensité en partie avec l’administration fiscale suédoise.

Cette action fait partie de l’Initiative Team Europe pour lutter contre les FFI et la criminalité transnationale organisée en Afrique (IEE FFI & TOC). L’EEI, regroupant l’Allemagne, la France, la Suède et la Finlande, vise à créer un cadre commun de coopération sur le sujet spécifique des FFI et de la criminalité transnationale organisée, et à harmoniser les actions des États membres.

  • Lieu de la mission : Dakar, Sénégal
  • Durée de la mission : 1 an, renouvelable jusqu’à 48 mois
  • Date de début : juillet 2024

Les candidats intéressés sont invités à soumettre leur curriculum vitae via l’interface « Postuler ». Le CV ne doit pas dépasser 6 pages et doit mettre en évidence les expériences les plus récentes et pertinentes liées aux qualifications mentionnées ci-dessus.

Ce contrat reste provisoire dans l’attente de la signature par EF d’un contrat-cadre avec l’Union européenne.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV L’ONG internationale ALIMA recrute pour ce poste (2 mai 2024)
NEXT Guerre en Ukraine | Washington appelle ses alliés à donner des systèmes Patriot à l’Ukraine