Des destructions « sans précédent » à Gaza, selon l’ONU

Des destructions « sans précédent » à Gaza, selon l’ONU
Descriptive text here
>>>>

Ce contenu a été publié sur

2 mai 2024 – 18h57

(Keystone-ATS) La guerre dans la bande de Gaza a provoqué des destructions « sans précédent ». L’ONU estime entre 30 et 40 milliards de dollars le coût de la reconstruction de ce territoire palestinien ravagé depuis près de sept mois par la guerre entre Israël et le Hamas.

« Le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) estime que la reconstruction de la bande de Gaza dépasse 30 milliards de dollars, voire 40 milliards de dollars », a déclaré Abdallah al-Dardari, directeur du bureau. Directeur régional pour les États arabes du PNUD, lors d’une conférence de presse à Amman.

“L’ampleur des destructions est énorme et sans précédent (…) C’est une mission à laquelle la communauté internationale n’a pas été confrontée depuis la Seconde Guerre mondiale”, a déclaré M. Dardari, également sous-secrétaire général. de l’ONU.

Il a ajouté que si la reconstruction de Gaza devait être réalisée selon le processus traditionnel, « cela pourrait prendre des décennies, et le peuple palestinien n’a pas le luxe d’attendre des décennies ».

72% des bâtiments endommagés

« Il est donc important que nous agissions rapidement pour reloger les personnes dans des logements décents et rétablir une vie normale sur les plans économique, social, sanitaire et éducatif. C’est notre priorité absolue, et elle doit être réalisée dans les trois années suivant la cessation des hostilités.

Le responsable de l’ONU a également précisé que « 72 % de tous les bâtiments résidentiels avaient été totalement ou partiellement détruits ». « La reconstruction doit être soigneusement planifiée, efficace et extrêmement flexible, car nous ne savons pas comment la guerre se terminera » ni quel type de gouvernance sera mis en place dans la bande de Gaza.

Pas encore de réponse du Hamas

Ce rapport arrive à un moment où l’on attend la réponse du Hamas à un projet de trêve avec Israël. Le document concerne une trêve de 40 jours associée à une libération des otages détenus sur le territoire palestinien, en échange de Palestiniens détenus par Israël.

Le Hamas étudie cette proposition dans un « esprit positif », a déclaré jeudi le leader du mouvement palestinien, Ismaïl Haniyeh, lors d’un entretien téléphonique avec le chef des renseignements égyptiens, Abbas Kamel. Un haut responsable du Hamas, Osama Hamdan, avait déclaré plus tôt que la position du mouvement était actuellement « négative », mais que les discussions se poursuivaient.

Le Hamas, au pouvoir depuis 2007 à Gaza, maintient ses exigences, en premier lieu un cessez-le-feu permanent, ce qu’Israël a toujours refusé. En visite en Israël mercredi, le secrétaire d’Etat américain Antony Blinken a appelé le Hamas à dire “oui” à un accord qu’il juge “extraordinairement généreux” de la part d’Israël.

Bombardements

Faute de progrès, Israël poursuit son offensive meurtrière lancée le 7 octobre après une attaque sans précédent menée par le Hamas sur le sol israélien. Au moins 28 personnes ont été tuées en 24 heures, selon le ministère de la Santé du Hamas.

Les bombardements ont visé le nord, le centre et le sud du territoire assiégé par Israël, en grande partie transformé en champ de ruines. A Khan Younès, les médecins ont commencé à remettre en service l’hôpital Nasser, dévasté par les combats, après avoir reçu de nouveaux équipements.

“Notre priorité était de rouvrir le service des urgences, nous avons réussi à le rééquiper presque entièrement, en utilisant ce qui était disponible à l’intérieur du complexe, en empruntant à d’autres hôpitaux ou en comptant sur l’aide étrangère”, a expliqué le directeur de l’hôpital, Atef al-Hout.

L’aide internationale, strictement contrôlée par Israël, arrive au compte-gouttes, principalement d’Egypte, via Rafah, sur le territoire de 2,4 millions d’habitants menacés de famine. Les États-Unis font pression sur Israël pour qu’il autorise davantage d’aide humanitaire.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV une petite fille s’inquiète pendant des mois, ses parents finissent par découvrir 60 000 abeilles
NEXT François Legault demande à la police de démanteler le campement de McGill