Une manifestation islamiste provoque un tollé en Allemagne

Une manifestation islamiste provoque un tollé en Allemagne
Une manifestation islamiste provoque un tollé en Allemagne

Où est le danger islamiste en Allemagne ? Cette question est à nouveau débattue depuis qu’un millier d’hommes suivis, quelques pas derrière, par environ 80 femmes voilées, ont défilé samedi 27 avril dans les rues de Hambourg, grande ville portuaire du nord de l’Allemagne. . Lors de cette manifestation qui s’est déroulée dans le calme et encadré par la police, on pouvait lire des slogans tels que « le califat est la solution », « L’Allemagne, dictature des valeurs », ainsi que des appels à la solidarité avec les Palestiniens, en particulier à Gaza.

Les messages véhiculés, et les images de la manifestation diffusées sur les réseaux sociaux, ont rapidement provoqué un tollé au sein de la classe politique. La ministre de l’Intérieur, la social-démocrate Nancy Faeser, a jugé « à peine supportable » devoir “une telle manifestation d’islamistes dans nos rues”. C’est à droite et à l’extrême droite que les critiques sont les plus vives, avec des appels à “Expulser les étrangers qui ne respectent pas les valeurs de la République”mais aussi des critiques à l’encontre des autorités de la ville de Hambourg pour ne pas avoir interdit au préalable cette manifestation.

Si la police locale a ouvert une enquête pour savoir si certaines affiches et slogans lancés étaient passibles de poursuites, le soutien au califat, territoire soumis aux lois islamiques, n’est pas en soi interdit par la loi. De nombreuses personnalités réclament cependant l’interdiction pure et simple de l’organisation musulmane Interaktiv, à l’origine de cette manifestation.

Une organisation classée « extrémiste »

Créée en 2020, cette organisation très active à Hambourg est officiellement classée “en tant qu’extrémiste” par les services de renseignement régionaux. Idéologiquement proche du parti islamiste Hizb ut-Tahrir, lui-même interdit d’activité, il est issu du mouvement des Frères musulmans et a organisé diverses manifestations dans le pays, notamment en 2022 pour dénoncer l’oppression des musulmans ouïghours en Chine, et en 2023 après une Le Coran a été brûlé en Suède.

Selon les services fédéraux de renseignement, ces rassemblements permettent « mobiliser le plus de participants possible »mais surtout « collectez des images et des vidéos impressionnantes pour leurs réseaux sociaux ». Le but est de dénoncer ce que l’organisation juge être « la politique d’assimilation systématique » menée contre les musulmans en Allemagne.

Selon Michael Kiefer, spécialiste de l’islam à l’université d’Osnabrück (Basse-Saxe), c’est encore ce qui s’est passé le 27 avril à Hambourg. « Muslim Interaktiv utilise le discours de victimisation envers les musulmans et les appelle à se défendre. On ne sait pas vraiment qui participent aux manifestations, mais parmi les intervenants se trouvent des personnes nées et socialisées en Allemagne, parfois très éloquentes. note-t-il. C’est le cas de Joe Adade Boateng, connu sous le pseudonyme de « Raheem », étudiant à l’université de Hambourg et largement suivi sur TikTok.

Montée des organisations islamistes

En effet, les spécialistes de l’islamisme ont constaté une montée en puissance de diverses organisations islamistes sur les réseaux sociaux, notamment depuis les attentats du Hamas du 7 octobre 2023. “Muslim Interaktiv fait très attention à ne pas se mettre dans l’illégalité, mais c’est certainement l’un des mouvements les plus dangereux du moment car il est très bien organisé, discipliné, très actif et professionnel sur les réseaux sociaux.note Michael Kiefer. La répression et l’interdiction sont peut-être nécessaires mais elles ne suffiront pas car lorsqu’une association ferme, une autre se crée. Il faut renforcer le volet éducatif contre la radicalisation. »

Plus largement, les différents services de renseignement confirment une montée du danger islamiste depuis la guerre entre Israël et le Hamas. En 2022, ils estimaient le nombre d’islamistes en Allemagne à 27 000 sur une population de plus de 5 millions de musulmans.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Affrontements à Los Angeles autour d’un campement pro-palestinien
NEXT Israël et le Hamas en guerre, jour 208