50 000 abeilles vivaient dans le mur d’une chambre d’enfant

50 000 abeilles vivaient dans le mur d’une chambre d’enfant
50 000 abeilles vivaient dans le mur d’une chambre d’enfant

« L’essence des cauchemars » : tels sont les mots qu’une Américaine vivant à Charlotte (Caroline du Nord) résume le malheur qu’a vécu sa famille la semaine dernière. Depuis plusieurs mois, la fille d’Ashley Class se plaignait d’entendre des « monstres » dans les murs de sa chambre. Sa mère n’était pas trop inquiète, pensant que l’imagination de la petite fille lui jouait des tours depuis qu’elle avait regardé « Monstres et Cie ». Et pourtant, il se passait définitivement quelque chose dans la chambre de cet enfant.

« En vivant dans une ferme centenaire, on s’attend à ce que de petites choses se produisent. Mais ça… nous ne l’avons pas vu venir », a déclaré Ashley à « Good Morning America ». L’Américaine explique avoir remarqué la présence de quelques abeilles « jouant » avec ses enfants, mais au fil des jours, leur nombre n’a cessé d’augmenter. La famille a fini par faire appel à un apiculteur pour déterminer l’origine de ces insectes. À l’aide d’une caméra thermique, Curtis Collins a été choqué de découvrir un énorme essaim d’environ 50 000 abeilles derrière le mur de la chambre de la petite fille.

«Je pense que c’était la première fois que j’en découvrais un qui allait du sol au plafond», témoigne le spécialiste. “D’après la forme, on aurait presque dit qu’un homme se tenait derrière le mur”, décrit Ashley, qui a fait un tabac sur TikTok en documentant cette affaire. “Honnêtement, je préférerais qu’il y ait des monstres dans mon mur plutôt que 50 000 abeilles”, a réagi un internaute terrifié par les vidéos d’Ashley. “Ça m’est arrivé il y a quelques années (…) Ils faisaient tellement de bruit pendant la nuit que je pensais que j’étais fou”, peut-on encore lire dans les commentaires.

La mère raconte qu’une fois que l’apiculteur a ouvert le mur pour extraire les insectes, « ils n’ont même pas eu le temps de sortir les affaires de leur fille de la pièce. La famille va désormais devoir patienter jusqu’à ce que toutes les abeilles soient délogeées de la maison. La petite fille a été mise dans une autre pièce. « C’était vraiment cool de pouvoir montrer à notre fille de 3 ans quels étaient les monstres qu’elle entendait. Pour lui dire qu’elle avait absolument raison », conclut Ashley.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV l’aide humanitaire transportée par la jetée temporaire n’a pas encore été distribuée à la population, selon le Pentagone
NEXT affrontements à Los Angeles sur le campus de l’UCLA