Le président iranien se retire de l’interview parce que la présentatrice a refusé de porter le voile | Télévision et Spectacle

Le président iranien se retire de l’interview parce que la présentatrice a refusé de porter le voile | Télévision et Spectacle
Le président iranien se retire de l’interview parce que la présentatrice a refusé de porter le voile | Télévision et Spectacle
--

Tout était prêt pour que le président iranien s’entretienne avec la présentatrice, cependant, il a soudainement décidé d’annuler l’interview lorsque la femme a refusé de porter le voile.

Un moment inconfortable a vécu le journaliste et présentateur de la zone internationale de CNN, Christiane Amanpouraprès le Le président iranien Ebrahim Raisia décidé de ne pas apparaître à l’écran car le communicateur a refusé de porter un voile.

Selon le signal lui-même, l’interview avait été planifiée à l’avance et il avait été convenu que le président s’entretiendrait avec le journaliste au milieu de sa visite à New York, aux États-Unis, par l’Assemblée de l’ONU.

Cependant, Raisi est arrivé avec près de 40 minutes de retard et par l’intermédiaire d’un assistant il aurait demandé à Amanpour de porter un voile ou un foulard quelques minutes avant le début du dialogue.

Avant la demande, le journaliste aurait “poliment refusé”, ont-ils précisé depuis la chaîne. Cependant, le président iranien n’a pas pris cette décision de la meilleure façon et a choisi d’annuler l’entretien et de partir.

La communicatrice britannique, qui a grandi à Téhéran, la capitale de l’Iran, a excusé sa décision que puisqu’elle travaillait en dehors du pays mentionné, le port du voile n’était pas obligatoire.

---

“Je porte un foulard lors de mes reportages en Iran pour respecter les lois et coutumes locales, sinon je ne pourrais pas travailler comme journaliste”, a dit. Mais il a déclaré qu’il ne ferait pas la même chose lorsqu’il se trouve dans un autre pays où ce n’est pas une exigence.

Ici à New York, ou n’importe où ailleurs en dehors de l’Iran, aucun président iranien ne m’a jamais demandéet j’ai interviewé chacun d’entre eux depuis 1995, que ce soit à l’intérieur ou à l’extérieur de l’Iran, ils ne m’ont jamais demandé de porter un foulard”, a-t-elle déclaré à CNN.

De son côté, le président Ebrahim Raisi a fait valoir que sa décision d’abandonner l’entretien face au refus de Christiane Amanpour était due au fait qu’il pensait “une question de respect”puisque ce sont les mois sacrés de Muharram et Safar.

Selon ce qui a été rapporté par les médias, le président iranien devait faire référence à la mort de Mahsa Amini dans l’interviewune femme aurait été placée en garde à vue après que la police des mœurs l’ait vue porter un hijad de manière incorrecte.

Cette situation et les causes étranges de sa mort, ont soulevé une horde de manifestations dans ledit pays, où des femmes enlèvent et brûlent leur hijab, et se coupent les cheveux en public.

Tags: président iranien retire linterview parce présentatrice refusé porter voile Télévision Spectacle

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

---

PREV Volodymyr Zelensky demande aux pays de l’OEA de soutenir les sanctions contre la Russie
NEXT Miami Beach : six personnes ont dû être transportées à l’hôpital après avoir été frappées par une vague géante