« nous sommes également là pour dire merci à Shaka Ponk »

« nous sommes également là pour dire merci à Shaka Ponk »
« nous sommes également là pour dire merci à Shaka Ponk »

Des militants de One Voice et du Comité Radicalement Anti-Taurin sont venus remercier Shaka Ponk.

Pas de cris, pas de slogans… Mais les manifestants anti-corrida sont là ce soir, devant les arènes, avant le concert de Shaka Ponk. Une dizaine de manifestants du Crac (comité radicalement anti-corrida) et de One Voice étaient déployés ce vendredi soir à l’extérieur des arènes. “ Nous sommes ici pour dire également « merci à Shaka Ponk, pour ses déclarations répétées contre la corrida », » déclare Virgile Delatre (One Voice).

Dans une vidéo diffusée le 26 mars sur Facebook, Frah, le chanteur du groupe, a dénoncé « l’abomination de la corrida ».

“C’est leur dernière tournée (de chant) et nous avons essayé de faire interdire le spectacle, poursuit Virgile Delattre. Nîmes, pour nous, c’est un petit symbole. Aujourd’hui, les politiques se chamaillent sur le sujet. Mais 87 % des Français sont contre la corrida. Nous sommes aussi là pour défendre la cause environnementale. Nous resterons jusqu’à 21 heures.

« On reste en dehors des arènes», confirme Cyril Vaucelle, le nouveau président (pour 15 jours) du Crac.« Nîmes, ce n’est pas seulement une affaire d’aficionados. Il y a aussi des anti-corrida. Là, volontairement, nous n’avons pas choisi de visuels avec du sang. Nous n’avons pas de mégaphone. Les gens sont là pour s’amuser.

Sur le parvis des arènes, il y a aussi le Nîmois, Dédé Clavel, vêtu d’un kilt et de sa sono qui multiplie les allers-retours, pour le plus grand plaisir des spectateurs. « Je suis là contre la corrida et pour Shaka Ponk »annonce Dédé.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV le fardeau de la maltraitance des enfants – .
NEXT Le crack et la cocaïne explosent en Suisse et cela s’explique – .