l’ARS lance une opération de démoustication

Dans la nuit du 13 au 14 juin, une opération exceptionnelle de démoustication aura lieu à Millau. Les habitants de la zone concernée ont reçu aujourd’hui un avertissement de l’Agence régionale de santé (ARS) dans leur boîte mail pour les avertir. Une intervention qui vise à éradiquer le moustique tigre Aedes albopictus, potentiellement porteur de maladies graves comme la dengue, le chikungunya et le Zika. Le soin aura lieu entre 23h et 6h du matin

Cette opération fait suite à la présence d’une personne atteinte d’une de ces maladies dans la zone concernée autour du Parc de la Victoire : rue Balitrand, impasse Rose Hugla, les Jardins d’Aragon, etc. Pour prévenir une éventuelle transmission locale, un traitement insecticide sera effectué sur une zone limitée. La société spécialisée « Altopictus » a été mandatée par l’ARS pour réaliser cette intervention.

Publicité

Déroulement de l’opération

Le traitement consistera en des pulvérisations d’insecticide effectuées par un véhicule depuis la voie publique, complétées si nécessaire par des interventions ciblées à l’aide d’appareils portables dans les espaces extérieurs des propriétés privées et publiques. ” Nous avons été prévenus, mais l’ARS nous a assuré que les produits n’étaient pas plus nocifs qu’un anti-moustique domestique. », veut rassurer Emmanuelle Gazelmaire de Millau.

Les produits utilisés, à base de pyréthroïde ou de pyréthrines naturelles, sont en effet similaires à ceux présents dans les produits anti-moustiques domestiques disponibles en pharmacie et dans le commerce.

Les résidents de la zone touchée sont invités à prendre quelques précautions :

• Avant l’opération : Apportez le linge, les jouets des enfants et la nourriture. Gardez les animaux à l’écart ou à l’intérieur et couvrez les étangs, les piscines et les bacs à sable. Les ruches doivent être déplacées ou protégées.

• Pendant l’opération et l’heure suivante : Fermez les fenêtres donnant sur la voie publique et restez à l’intérieur. Évitez de vous tenir à proximité de l’équipement de traitement et ne vous exposez pas directement au nuage de pulvérisation.

• Après l’opération : Rincer les salons de jardin et les jeux d’enfants. Les légumes et fruits du jardin doivent être lavés avant consommation, trois jours après le traitement. Éliminer les gîtes larvaires (eaux stagnantes) chaque semaine.

Les interventions sont réalisées de manière à minimiser les nuisances, même si les machines de traitement peuvent être bruyantes. Les opérateurs disposent d’une attestation délivrée par l’ARS. Pour toute question ou en cas de symptômes inhabituels, contactez votre médecin ou le centre de toxicovigilance au 05 61 77 74 47.

La collaboration de tous les résidents est essentielle pour garantir l’efficacité de cette opération de santé publique. Nous vous remercions de votre compréhension et de votre coopération.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV L’ARS Grand Est alerte sur une recrudescence des cas de coqueluche – .
NEXT Le crack et la cocaïne explosent en Suisse et cela s’explique – .