Quinté+ : La pro du jour – Carmen Bocskai : « Warelia a progressé »

Basée à Iffezheim dans Allemagne, Carmen Bocskaï seront bien représentés sur le sol français dans les prochains jours avant le traditionnel rendez-vous de printemps des Baden-Baden à la fin de la semaine. A la tête d’un effectif de 45 chevaux, secondée par son mari Georgelui-même chevauchant cinq ou six lots par jour à l’âge de 65 ans, Carmen Bocskaï aura six partants lors des réunions Premium de mercredi.

« Cette journée débutera avec deux pouliches de 3 ans dans une course aux conditions très bien composées. Engagé dans le Prix de Diane allemand, Battement Techno (R1 – 206) profite de ce court trajet et de ce petit peloton. La distance et le terrain ne lui poseront pas de problème, mais il y a vraiment des gens sympas là-bas. Elle réussit un test contre un poulain très estimé entraîné par Peter Schiergen, Santé mondiale (R1 – 202), ainsi qu’un autre cheval de qualité préparé par Andreas Suboricssans oublier le résident deHenri-Alex Pantall, Le rêve de Dschingis (R1-201). Pour ce qui est de Laisse jouer la musique (205), je l’ai complété mais il lui faudra ce retour.

Warélia (R1 – 410) concourront Quinté+ du jour. Après avoir passé trois mois au haras, elle n’avait pas beaucoup travaillé avant de revenir, sur une distance un peu courte pour elle. Elle a beaucoup changé depuis cette sortie. Elle aborde pour la première fois les 3000 mètres mais cela ne lui posera aucun problème. Il est très facile à conduire et a terminé deuxième en Strasbourg dans une classe 2 l’année dernière. Il ne sera pas gêné par un terrain lourd. C’est une course ciblée et elle a une chance de terminer dans le top cinq.

Septième merveille (R1 – 508) vient de terminer deuxième sur ce parcours et nous a surpris ce jour là car ses premières sorties n’étaient pas bonnes. Il progresse lentement et je pense qu’il a compris ce qu’on attend de lui. C’est un petit mannequin et il ne travaille pas trop, mais j’espère qu’il répétera sa dernière prestation.

Diamant Kammuri (R1 – 704) a fait une pause de trois ou quatre mois au haras et revient ici. Elle a déjà gagné avec Ambre Molins en selle. La distance risque d’être un peu courte pour elle ce mercredi. Le terrain lui conviendra mais sa tâche me semble compliquée pour cette réapparition.

J’aurai aussi un match à la réunion de Dieppesavoir Joli corbeau (R3-411). Elle découvre ici un superbe engagement. Il est facile à gravir mais abordera pour la première fois 2200 mètres. C’est sa distance maximale à mon avis, mais elle est prête. Elle a très bien travaillé et a une première chance.

Warélia (veste cerclée jaune et rouge), deuxième de Strasbourg le 31 mai 2023.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

NEXT Valady. Jean Couet-Guichot et Gaya Wisniewski, deux artistes en résidence dans la région