8 secrets du C-16

C-16 est l’un des nombreux cyborgs imaginés par Akira Toriyama. Tout d’abord un personnage secondaire, pour ne pas dire figurant Dragon Ball, C-16 est progressivement devenu un personnage extrêmement important, avant même de gagner une profondeur inattendue grâce à l’expansion de son lore dans Dragon Ball Super. C’est donc avec l’envie d’en savoir plus sur ce guerrier cyborg que nous sommes partis à la recherche de 8 faits que vous ne connaissiez (peut-être) pas sur C-16.

#8 C-16 n’a pas été activé dans l’univers de Future Trunks

Cyborg 16 n’est jamais vu lors des différents flashbacks (sauf s’ils sont flashforwards) décrivant la chronologie de Future Trunks. Cependant, il est évident que ce personnage ne peut exister que dans ce futur également. En effet, il serait tout de même très surprenant que le Dr Gero puisse fabriquer les cyborgs 1 à 15, puis sauter subitement le numéro 16, pour continuer avec le 17.. Il n’y a pas d’explication officielle à cette absence. La chose la plus probable à ce sujet est que le numéro 16 n’a tout simplement jamais été activé dans cette chronologie.

Puisque dans ces événements, les numéros 17 et 18 font exploser le laboratoire de Gero, il est très probable que le C-16 ait explosé avec le reste des recherches de Gero et peut-être même avec Gero lui-même. En effet, dans les scènes où l’on peut observer Gero élaborer son plan, il est toujours humain. Il est donc possible que dans le monde de Trunks, le C-19 n’ait jamais été conçu. et donc Gero n’aurait jamais pu être transformé en C-20 avant l’apocalypse Cyborg. Mais encore une fois, ces explications ne sont que des spéculations.

type="image/webp">>

#7 Le C-16 est très différent du C-17 et du C-18

Lorsque C 16 apparaît pour la première fois dans Dragon Ballce n’est qu’un personnage très secondaire. On comprend presque instantanément qu’il ne constituera pas une réelle menace pour les héros. A cette époque, le personnage n’a pas vraiment de passé (qui changera quelques décennies plus tard, mais nous y reviendrons). La seule véritable information le concernant, lors de son apparition, était queil ne serait pas un cyborg comme les numéros 17 et 18 (ou 20 alias Gero), mais un androïde.

type="image/webp">Android 16, impression bleue>

D’après le guide Guide mondial de Daizenshu Dragon Ball, Il existe plusieurs sous-catégories de styles de création parmi les guerriers conçus par Gero. Donc, Le n°16 serait un être entièrement mécanique, contrairement aux 17 et 18 qui sont des victimes humaines des sordides expériences du docteur Gero. Cependant, de nombreux éléments viennent tour à tour infirmer ou confirmer ces informations sur la nature réelle du C-16.

type="image/webp">Android 16 endommagé>

#6 On connaît les origines du C-16

Lorsqu’il apparaît, C-16 est donc officiellement un être 100% mécanique. Depuis, on en sait cependant un peu plus sur cette étonnante création du docteur Gero. Dans le long métrage Dragon Ball Super : Super Héros, il nous est révélé queGero aurait conçu ce guerrier en lui donnant l’apparence de son fils mort au combat : Gevo. Fils du Docteur et de son compagnon le Docteur Vomi, Gevo était membre de l’Armée du Ruban Rouge. Il a agi comme un soldat de haut rang et a été abattu par une balle ennemie avant même que Son Goku ne détruise l’armée.

type="image/webp">Docteur Géro>

Ayant du mal vécu cette perte, Le Dr Gero a créé un androïde à l’image de son fils et en a fait son guerrier mécanique le plus puissant. Pourtant, le n°16 semble étrangement doté d’une personnalité très proche de son modèle. Bien qu’affiliés au Ruban Rouge, N°16 et Gevo sont relativement pacifistes et extrêmement proches de la nature. En revanche, on a deux fois l’occasion de voir les plans du n°16 de la série. Or, son endosquelette semble imaginé être bien plus qu’un simple grille-pain pacifiste.

type="image/webp">docteur Brèves réparations androi 16>

#5 Le C-16 n’est peut-être pas si différent du C-17 et du C-18

Lorsque Warrior Number 16 est défini comme Android, Toriyama n’a pas encore décidé d’en faire officiellement la réplique du fils de Gero. Fait, aujourd’hui on peut légitimement se demander si le C-16 est bien une création entièrement mécanique. D’ailleurs, certains éléments de l’intrigue font parfois pencher la balance du côté cyborg. Ainsi, lorsque le Dr Gero remarque que le n°17 ​​veut réveiller le n°16, il prévient le cyborg en lui expliquant que le n°16 est trop dangereux pour être réveillé. Ce serait une expérience ratée et l’activer risquerait de lui coûter la vie. Or, 17 l’analyse immédiatement et évalue sa puissance comme inférieure à la sienne, ce qui lui serait normalement impossible de faire contre un être entièrement mécanique. (puisque ce serait un « objet »).

type="image/webp">C 17 et C18 actifs C 16>

Évidemmenton peut aussi penser que C-17 n’analyse pas vraiment la puissance de C16 mais la jauge instinctivement. A cette époque, C17 était un personnage particulièrement fier. En revanche, il sait plus que quiconque que l’ordre de création des cyborgs ne correspond pas à leur ordre de puissance ou d’amélioration. En effet, de son côté, 17 est plus puissant que 18, 19 et 20. Ainsi, si 17 affirme qu’il est plus puissant que 16, c’est peut-être selon sa simple conviction et son analyse ne serait alors qu’une petite incohérence au sein de la tradition. Le débat sur la véritable nature du C-16 reste donc désormais ouvert.

type="image/webp">Dragon Ball Android 16 dormant dans le laboratoire du docteur Gero>

#4 C-16 a des capacités uniques parmi les Cyborgs

C 16 est un cyborg unique à plus d’un titre. Tout d’abord, contrairement à la plupart des créations de Gero, il n’est pas belliqueux. La seule autre création similaire est C8, que Gero a conçue avec l’aide d’un autre scientifique, le Dr Frappé, qui était pacifiste. C 16 est également le seul programmé pour vaincre Cell. On ne sait pas s’il est forcément le plus fort des cyborgs comme le voulait Gero, mais il est le seul à mettre Cell en difficulté.

type="image/webp">Android 16 contre cellulaire>

Puis il s’avère queLes cyborgs (mais aussi Cell) sont équipés d’un système qui leur permet de jouer sur la peur de leurs adversaires. Cell, qui contient l’ADN de Cell et Piccolo, prend également un réel plaisir à terroriser ses ennemis. Inversement, il semble que C 16 incite ses interlocuteurs à faire ressortir le meilleur d’eux-mêmes. Ainsi, c’est grâce à cet humble guerrier que C17 deviendra plus tard garde forestier. Et c’est grâce au sacrifice de C16 que Gohan va libérer tout son potentiel pour vaincre Cell. C-16 est donc tout le contraire de son créateur, Gero. Les morts de ces deux personnages sont très similaires, mais leur sens et leurs répercussions sont diamétralement opposées.

type="image/webp">Géro et Gevo>

#3 On ne sait pas si C-16 est toujours en vie

Après que Son Gohan ait vaincu le redoutable Cell, il est temps pour les héros de réunir les Dragon Balls. Une fois Shenron invoqué, il lui est alors demandé de ressusciter toutes les victimes de Cell.. Parmi ces victimes, on découvrira bien plus tard que même C-17, qui est normalement un adversaire des guerriers Z, a été ramené à la vie. En effet et légitimement, on pourrait se demander ce qui est arrivé au C-16. Eh bien, encore une fois, tout est une question de savoir quelle est la véritable nature de cette création Gero.

type="image/webp">Tue parfaite des cellules Android 16>

Pour certains, C-16 n’est qu’un être 100% mécanique, il n’a donc aucune vie à proprement parler et ne peut donc pas être ressuscité. Cependant, mécanique ou pas, pour d’autres le C16 a forcément été ramené et il n’est juste pas encore réapparu dans l’intrigue. Pour ceux qui pencheraient pour cette option, il est intéressant de souligner que Le C-16 semble avoir repris « vie » dans le jeu Dragon Ball Z 2 : Super Bataille. Ici, après la défaite de Cell, le n°16 est allé vivre dans la forêt pour protéger les animaux des braconniers et d’autres dangers. Fait intéressant, ce sort est donc le même que celui de son camarade Android 17 qui est devenu garde-parc/ranger après avoir été ressuscité.

type="image/webp">Dragon Ball Z 2 : Super Battle sur Android 16>

#2 C-16 a été plus ou moins ressuscité par sa mère

Le jeu Dragon Ball – FighterZ propose une nouvelle intrigue mettant en scène un nouveau méchant : C-21. Ce cyborg est en réalité la version « humaine artificielle » du Docteur Vomi qui fut le compagnon du Docteur Gero. Le numéro 21 est un personnage particulièrement dessiné qui ne cesse de lutter contre son côté maléfique. Dans cette étrange quête d’elle-même, la scientifique/cyborg/humaine artificielle va créer une nouvelle réplique de C16 dans laquelle elle greffera la conscience de son fils disparu, Gevo.

type="image/webp">Android 21 et Android 16>

Le nouveau modèle Android 16 ne se considère pas comme l’original, mais plutôt comme une imitation ou un clone. Cependant, animé des mêmes motivations pacifistes que ses prédécesseurs, il fera tout pour aider celle qui ressemble à sa mère revenir du bon côté et abandonner votre mauvais côté. C-21 se transforme finalement en « Majin », une forme normalement réservée à des êtres tels que Majin Boo. Une fois transformée, elle ressentira de plus en plus de haine envers les êtres plus forts qu’elle. Mais C16, qui ne l’abandonne jamais, permet à sa mère de profiter de la capacité de Majin à se diviser en deux entités : le n°21 (mauvais) et le n°21 (bon).

type="image/webp">Android 21, le mal et le bien>

#1 C-16 fusionné avec d’autres créations Gero

Le jeu Dragon Ball Fusion jette les joueurs dans un monde où l’espace-temps est déformé. Ici, plusieurs personnages de Dragon Ball, d’époques et de continuités différentes, sont présents. Or, dans ce monde, tout le monde peut fusionner grâce à un bracelet inventé par Bulma permettant ce qu’on appelle des ex fusions. Après de nombreux rebondissements un peu farfelus mais relativement amusants, C16 fusionne d’abord avec C17 ; ensemble, ils deviennent C1617. Plus tard, C16 fusionne finalement avec Cell lui-même et ils deviennent le redoutable : Perfect 16. Evidemment, en étant à la fois un pacifiste et l’arme ultime de Gero, il acquiert une personnalité pour le moins étrange. Ainsi, Perfect 16 n’a jamais de pitié pour aucun ennemi, mais en revanche, il refuse et déteste lorsque les plus faibles sont menacés.

type="image/webp">Android 1617 et fusion parfaite de Dragon Ball 16>

Si vous avez aimé cet article, vous pouvez désormais trouver « 8 faits que vous ne connaissiez pas » : Yamcha, C-17, C-18, Broly-1 et 2, Beerus, Shenron, Bulma, Trunks, Future Trunks, Son Goten, FreezerCooler, King Cold, Le Commando Ginyu, Janemba, Krilin, VégétaKing Vegeta, Raditz, Piccolo, Oob, Kamé Sennin/Great Turtle, Hercules, Cell, Dabra, Garlic Junior ou encore kid Buu.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

NEXT Valady. Jean Couet-Guichot et Gaya Wisniewski, deux artistes en résidence dans la région