L’épidémie de choléra se poursuit avec 105 cas enregistrés, Santé Publique France lance un appel à la mobilisation des professionnels de santé

L’épidémie de choléra à Mayotte fait suite à une résurgence de la maladie en Afrique de l’Est depuis 2021. Une épidémie est actuellement en cours aux Comores, avec une circulation accrue ces dernières semaines, notamment à Anjouan.

Sur le territoire, l’épidémie est favorisée par des difficultés d’accès à l’eau potable et courante ainsi que par des défauts d’assainissement dans certains quartiers défavorisés de l’île, explique Santé Publique France. La grande majorité des cas ont été détectés dans la commune de Koungou, dans un quartier précaire où certains habitants consomment l’eau de la rivière et où il n’y a pas d’évacuation des eaux usées.

Santé publique France est mobilisée pour lutter contre la propagation de la maladie et soutenir les populations touchées avec l’Unité régionale de Mayotte en première ligne, tandis que des volontaires de la Réserve sanitaire ont été déployés pour renforcer les équipes médicales. Des vaccins ont également été acquis et envoyés à Mayotte pour protéger les personnes les plus vulnérables.

Face à cette situation, Santé Publique France a lancé un appel à la mobilisation de professionnels de santé bénévoles pour renforcer les équipes sur place. Les autorités sanitaires rappellent également les mesures d’hygiène à respecter pour se protéger de la maladie, comme se laver régulièrement les mains, boire de l’eau propre et éviter les aliments crus ou insuffisamment cuits.

A Mayotte, 86 réservistes de la Réserve sanitaire sont actuellement mobilisés dans le cadre de différentes missions initiées depuis la mi-avril, dont 54 spécifiquement sur le choléra. Ils renforcent les équipes de l’ARS, de Santé Publique France Mayotte, du Centre Hospitalier de Mayotte et des Centres Médicaux de Référence, ou interviennent sur le terrain pour des missions d’investigation ou de vaccination.

Damien Chaillot

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV artistes et lieux déjà connus
NEXT Relance de Juste pour rire