Kad Merad s’estime victime d’une escroquerie de 1,5 million d’euros après l’achat d’une ferme

Kad Merad s’estime victime d’une escroquerie de 1,5 million d’euros après l’achat d’une ferme
Kad Merad s’estime victime d’une escroquerie de 1,5 million d’euros après l’achat d’une ferme

Un plaignant qui n’a pas eu besoin de se présenter. Vendredi 24 mai, Kad Merad a été entendu au tribunal de Chalon-sur-Saône dans une affaire d’escroquerie immobilière dont il s’estime victime avec son épouse Julia Vignali, rapporte Le Progrès.

L’acteur et son épouse ont porté plainte et se sont constitué partie civile contre deux sociétés : une agence immobilière située sur la commune de Montceau-les-Mines (Saône-et-Loire) et une agence spécialisée dans la restauration du patrimoine basée à Paris. En achetant une ferme située à Mary (Saône-et-Loire), petit village dans lequel il s’est marié fin 2022, le natif de Sidi Bel Abbès (Algérie) aurait subi une perte de 1,5 million d’euros. Il réclame également 5 000 euros pour préjudice moral.

Les événements se sont produits entre septembre 2022 et l’été 2023, suite à l’achat de cette résidence secondaire, dans la campagne saône-et-Loirienne, au cœur du bassin minier.

En raison de l’absence de prévenus et de certains doutes sur l’exactitude d’un prénom et de plusieurs adresses, le tribunal de Chalon s’est déclaré non saisi. L’audience a été courte, n’ayant duré qu’une quinzaine de minutes, rapportent nos confrères. Pour éviter un vice de procédure, le président du tribunal a annoncé que l’audience serait reportée au 10 janvier 2025.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV L’horoscope du vendredi 14 juin 2024
NEXT Voici le type de pain à limiter au maximum pour éviter les inflammations