« Tout le monde pensait que c’était impossible »

« Tout le monde pensait que c’était impossible »
« Tout le monde pensait que c’était impossible »

Dans le monde du surf, Garrett McNamara est une légende vivante. L’Américain de 56 ans est le tout premier à avoir surfé les déferlantes géantes de Nazaré, au Portugal. Ceux-ci peuvent atteindre une trentaine de mètres, soit 100 pieds. En 2011, il établit un record dans le Guinness Book sur un « monstre » de près de 24 m, record détenu jusqu’en 2017. Depuis, la station balnéaire portugaise est devenue un spot mondial du surf de grosses vagues.

Dans le cadre d’un partenariat avec la marque horlogère suisse Charriol, Garrett McNamara était mardi soir à Genève pour présenter une série télévisée consacrée à cette quête de la plus grosse vague : “100 Foot Wave”), diffusée sur HBO. Un projet imaginé par son épouse Nicole, qui souhaitait réaliser un film sur le dépassement de soi, avec l’idée que “si on arrive à surmonter les obstacles, peu importe si on est blessé, peu importe d’où l’on vient”, tout est alors possible. Le projet de film d’une heure et demie s’est finalement transformé en série. « 100 Foot Wave » compte désormais deux saisons et a remporté deux prix aux Oscars de la télévision américaine : « On a gagné deux Emmys, c’est fou », se réjouit l’intrépide surfeur.

La série commence avec la découverte de Nazaré suite à un e-mail envoyé par un habitant, rapportant ces énormes vagues. « Personne n’y avait jamais surfé », poursuit l’Américain. Tout le monde pensait que c’était impossible. L’année de notre arrivée, en 2010, nous étions là pour explorer et voir ce qu’il était possible de faire, de la manière la plus sûre. » Ainsi, la présence d’un observateur sur une falaise, d’un deuxième jet-ski (en plus de celui qui treuille le surfeur au large), d’un camion de pompiers, d’une ambulance et d’un secouriste sur la plage est devenue indispensable. « La sécurité est primordiale », insiste l’ancien détenteur du record. En treize ans, un seul décès est survenu sur place : “L’année dernière, on a perdu quelqu’un, c’est très triste.”

À Nazaré, par temps calme, « c’est comme être un enfant dans un magasin de bonbons, on s’amuse », explique Garrett McNamara. Les jours les plus chargés, on s’amuse aussi, mais c’est plus sérieux et exigeant. C’est spirituel et édifiant. Mais vous êtes aussi bon que votre équipe. La troisième saison de « 100 Foot Wave » est déjà prête « et nous venons de tourner la quatrième, mais nous n’avons pas encore fait les interviews », explique celui qui a commencé à surfer à 11 ans à Hawaï. « Ma mère nous a offert des planches à mon frère et à moi et c’est là que la passion a commencé. Je n’aurais jamais pensé que j’aurais une carrière, j’ai eu beaucoup de chance.

Baie d’Alaïa en Valais: «le meilleur endroit pour apprendre»

L’année dernière, Garrett McNamara testait Alaïa Bay, le centre de surf valaisan : « C’est incroyable, nous sommes au milieu des montagnes et nous avons des vagues parfaites. Il y a tous les niveaux. Si vous voulez apprendre à surfer, c’est le meilleur endroit au monde. C’est un environnement contrôlé, la même vague arrive à chaque fois.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV une collection de t-shirts humoristiques rendant hommage aux quartiers de la ville
NEXT Valady. Jean Couet-Guichot et Gaya Wisniewski, deux artistes en résidence dans la région